L'efficacité des médicaments bientôt inscrite sur les boîtes ?

L'efficacité des médicaments bientôt inscrite sur les boîtes ?
L'efficacité des médicaments bientôt inscrite sur les boîtes ?
Les médicaments remboursés devraient afficher d'ici 2014 leur niveau d'efficacité sur l'emballage, selon les informations du Parisien/Aujourd’hui en France, révélées samedi. Une information qui n'a pour l'instant pas été confirmée et à laquelle les laboratoires pharmaceutiques s'opposent.
A lire aussi


Les laboratoires pharmaceutiques auront-ils l'obligation en 2014 d'indiquer sur les boîtes de médicaments remboursables le « service médical rendu » ? C'est en tous cas l'information qu'a avancé Le Parisien/Aujourd'hui en France samedi. Le quotidien se serait en effet procuré un document confidentiel, qui montre que le gouvernement s'apprêterait à imposer l'affichage du niveau d'efficacité des médicaments remboursables sur les boîtes. « Les autorités voudraient profiter de la disparition programmée des petites vignettes autocollantes blanches, bleues ou oranges, pour imposer aux laboratoires pharmaceutiques de faire figurer sur ou dans les boîtes des médicaments remboursables ce SMR », révèle le quotidien, qui précise que ce « service médical rendu » pourrait ainsi être « important », « modéré » ou « insuffisant ».

33% de Français ne lisent jamais la notice d'un médicament

Interrogé par Le Parisien, Philippe Lamoureux, le représentant des laboratoires pharmaceutiques français, s'est dit « surpris de ce projet qu'il juge malvenu : "on a déjà trop d'informations sur les boîtes et cet affichage va rendre les choses confuses chez les patients, car ce n'est pas parce qu'un médicament à un SMR insuffisant qu'il est mauvais" ». La Haute Autorité de Santé juge pour sa part l'initiative excellente, tandis que Bernard Debré, co-auteur du Guide des 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux a pour sa part souligné que la note donnée à chaque médicament « dépend de l'indépendance de ceux qui notent ».

Si l'existence de ce document n'a été « ni confirmée ni infirmée par le ministère de la Santé » selon le quotidien, cette nouvelle information s'inscrirait dans la suite des dernières obligations en matière de médicaments. Depuis le 1er septembre dernier, les notices comportent en effet un triangle noir inversé lorsque le traitement est sous surveillance renforcée des autorités de santé européennes. Mais selon un sondage du Groupe Pasteur Mutualité / ViaVoice réalisé en 2011, 33% de Français ne lisent jamais ou très peu la notice d'un médicament.

VOIR AUSSI

Médicaments : la moitié seraient inefficaces, voire dangereux
Guide des médicaments inutiles ou dangereux : des médecins contre-attaquent
Médicaments : un guide des 1 000 produits utiles contre la surconsommation
Pharmacie en ligne : où acheter ses médicaments en évitant les contrefaçons ?