La Bretagne ne veut pas payer l’élection de Miss France

La Bretagne ne veut pas payer l’élection de Miss France
La Bretagne ne veut pas payer l’élection de Miss France
C’est mercredi que la nouvelle Miss Bretagne sera élue, à Pontivy (Morbihan), mais s’il y a bien quelque chose qui met les bretons en rogne, c’est ce que vient de faire le Maire de Brest en donnant un gros chèque à Endemol.
A lire aussi
Internet et neutralité des réseaux : Eric  Besson veut faire payer Google et Facebook
nouvelles techno
Internet et neutralité des réseaux : Eric Besson veut...

Depuis que la bretonne Laury Thilleman a remporté l'élection de Miss France 2011, la ville de Brest est bien décidée à soigner la prochaine élection de sa Miss locale. François Cuillandre, le maire socialiste de Brest, a signé un chèque de 237.000 Euros à la société organisatrice Endemol, pour que tout se fasse dans sa ville.

La communauté urbaine Brest Métropole Océane avec M. Cuillandre  à sa tête, voit dans cette opération une mane commerciale, car Endemol assurera huit minutes de promotion de la ville. Pour le Maire c’est une opération rentable qui aura des retombées non négligeables.

Il faudra que tous ces gens se logent, il faudra aussi que ces gens là se nourrissent et pas seulement les Miss, mais tous les accompagnants et leurs familles. Pour l’opposition une entreprise privée qui fait de gros bénéfices n’a pas à être subventionnée par de l’argent public.

De leurs côtés, les habitants ont l'air contents de cet évènement à venir et ils ont réservé en masse des places pour assister à l'élection.

VOIR AUSSI

Geneviève de Fontenay : fin de "Miss Nationale"

Après Miss Nationale et Miss France, Miss Internet France !

Miss France vs Miss national, un concours qui fait des vagues

Deux reines de beauté 2011 sacrées ce week-end !

Miss Californie devient Miss USA