6 façons de méditer autrement qu'assise en tailleur

Idées d'endroits où méditer
2 photos
Lancer le diaporama
Pour méditer et arriver à la paix intérieure, on s'imagine souvent qu'il est obligatoire de s'assoir en tailleur dans un endroit calme et si possible à haute teneur en spiritualité. Mais pour développer sa tranquillité d'esprit et se relaxer, il existe d'autres méthodes. Zoom sur 6 activités qui vont vous faire méditer sans même vous en rendre compte.
A lire aussi
"Le pire, c'est les autres" : la youtubeuse Léa se confie sur son avortement
News essentielles
"Le pire, c'est les autres" : la youtubeuse Léa se confie...

1- En écoutant de la musique

On a pris l'habitude d'écouter la musique en pratiquant d'autres activités en même temps (du ménage à la lecture en passant par la cuisine). Du coup, ces chansons que l'on aime tant se transforment en bruit de fond et c'est bien dommage. Mais lorsque notre esprit part dans mille directions différentes, la musique peut être notre meilleure alliée. L'idée ? On lance un album que l'on aime beaucoup, on s'allonge, on ferme les yeux, et on écoute attentivement les paroles et la musique. Ça fait du bien, ça relaxe et surtout, ça permet de se recentrer. Preuve que la musique peut jouer un rôle dans la méditation, les Américains sont de plus en plus nombreux à se mettre au Sound Bath. Le concept est simple : on participe à un cours collectif où interviennent plusieurs instruments porteurs de vibrations puissantes. Allongé dans une pièce tamisé, on passe alors d'un état de conscience active à une relaxation intense. Ça donne envie, non ?

2- En se mettant au yoga

Pour celles qui souhaitent se mettre à la méditation, le yoga est un bon moyen de se lancer. La pratique mentale et la pratique sportive sont étroitement liées, ce qui permet d'apaiser son mental et de se faire du bien sans rester coincée dans la position du lotus de longues minutes (voire heures). Qui plus est, la posture du Savasana, qui conclut généralement les cours de yoga, permet également d'entrer dans un état de relaxation assez fort et donc de se rapprocher de la méditation.

...
...

3- En criant

Parler de ses émotions en public, ce n'est malheureusement pas toujours bien vu par la société. Alors pour faire sortir son mal-être et remettre les compteurs à zéro, pourquoi ne pas crier un bon coup ? On évite de faire ça dans la rue bien sûr (sauf si on a envie de faire sursauter les autres un bon coup) et on opte plutôt pour une session de hurlements sous la douche, la tête coincée dans l'oreiller, dans sa voiture ou pourquoi pas la tête sous l'eau dans son bain. Ça relaxe à fond et on n'a même pas besoin de débourser 1 euro pour ça. Envie d'aller plus loin ? Alors peut-être est-il temps pour vous de se mettre au Rage Yoga, une technique qui consiste à gueuler des jurons et autres obscénités tout en se sculptant un corps de rêve. L'objectif ? Purger sa colère et se sentir mieux dans son corps et dans sa tête.

4- En tricotant, dessinant...

Les activités qui permettent de créer quelque chose de ses deux mains sont réputées pour leurs bienfaits antistress et relaxants. Que vous préfériez le tricot, le dessin, le jardinage, la couture, la création de bijoux, le coloriage ou encore l'origami, vous devriez trouver dans ces occupations manuelles un bon moyen de lâcher prise. Pendant que votre cerveau se concentre, vous mettez vos problèmes de côté, vous gagnez en énergie et parce que vous répétez des gestes précis, vous entrez dans un état de relaxation assez puissant. Créer quelque chose tout en méditant ? On dit oui.

...
...

5- En nageant, courant...

Pratiquer une activité sportive fait du bien au corps mais permet également de se vider la tête. Pour apaiser votre esprit et vous recentrer, privilégiez les activités qui se pratiquent en solitaire comme la nage, la course à pieds ou encore le vélo (même en salle). En maintenant un certain rythme cardiaque, votre cerveau va respirer et vous allez voir les choses beaucoup plus clairement. Et puis le sport permet de se libérer du stress et de sécréter de l'endorphine, la célèbre hormone du bonheur. De quoi délaisser sa soirée séries pour un petit running.

6- En tenant un journal

Non, tenir un journal n'est pas une lubie purement adolescente. Nombre de psychologues estiment ainsi que coucher ses pensées sur le papier a des vertus hautement thérapeutiques et voici pourquoi : d'abord, cela permet de clarifier ses émotions quand les choses nous semblent trop compliquées. Ensuite, écrire le fond de sa pensée permet de mieux se connaître, d'identifier nos problèmes récurrents. Enfin, et c'est le plus important dans le cas de la méditation, tenir un journal aide à réduire ostensiblement le stress, la colère, ou la tristesse. Bref, en écrivant, on se débarrasse des émotions négatives et on ouvre son esprit.

...
...
Les dossiers