Cette youtubeuse photoshoppait son acné : elle s'assume pour la première fois

La youtubeuse beauté Madeleine Edwards
2 photos
Lancer le diaporama
Madeleine Edwards est youtubeuse beauté, suivie pour ses tutos maquillage. Pour la première fois, la jeune femme a décidé de s'assumer sans make-up est et a posté une photo de son acné, sans aucune retouche.
A lire aussi
Cette Youtubeuse beauté de 66 ans aide des milliers de femmes
News essentielles
Cette Youtubeuse beauté de 66 ans aide des milliers de...

Sur Instagram, grâce aux filtres et aux retouches, il est facile de se montrer sous son meilleur jour. Mais il faut surtout comprendre que la multitude de photos "parfaites" ne reflètent pas la réalité.

La preuve, puisque de plus en plus d'instagrammeuses dévoilent les dessous de leurs clichés : retouches Photoshop, poses avantageuses et autres techniques pour faire disparaître les petites aspérités. La bonne nouvelle, c'est que le mouvement "body positive" commence à s'installer, petit à petit, sur les réseaux sociaux. Et avec lui, le fait de s'assumer, sans artifices.

Madeleine Edwards, une youtubeuse beauté et esthéticienne australienne a décidé d'être honnête avec ses followers. Suivie par plus de 11 000 personnes sur son compte Instagram, elle avait pour habitude de poster des photos de son teint zéro défaut.

Récemment, elle a pourtant dévoilé une photo de son visage sans maquillage, dévoilant ainsi son acné. Elle a choisit de dire la vérité d'assumer ses boutons. Elle a admis que, jusqu'ici, elle retouchait toutes ses photos et ses vidéos et camouflait ses boutons sous les produits de make-up.

Elle explique au site du Daily Mail se sentir coupable vis-à-vis de ses followers et vouloir ainsi être honnête avec eux.

Un message fort d'acceptation de soi

Sous l'une de ses photos, elle explique : "J'ai voulu partager ça avec vous, parce que je me sens coupable. A chaque fois que je rencontre mes followers dans la vraie vie, je m'en veux de ne pas ressembler à ce que je montre en photo. Je veux être honnête et dévoiler ma peau sans maquillage et avant que je ne retouche mes boutons."

"Ma peau n'est pas vraiment telle qu'elle semble l'être sur mes divers selfies. J'essaye d'être un modèle à suivre. Je poste des vidéos de ma routine beauté, des différents soins que j'utilise, mais j'ai du mal à poster une photo de moi sans la retoucher, parce que je ne m'assume pas", ajoute-t-elle.

Elle livre un message fort d'acceptation de soi : "J'ai réellement de l'acné, alors autant ne pas le cacher. La plateforme Instagram est faite pour partager des moments de votre vie et je ne veux pas montrer que je suis tout le temps parfaite, car c'est totalement faux".

Un "appel à l'aide"

"C'est une telle honte que nous laissions des petits détails comme des boutons ou des imperfections nous faire sentir mal à l'aise et en accord avec soi-même. J'aime le maquillage, mais c'est décourageant pour moi, de savoir que produit après produit, ma peau ne sera jamais aussi belle que la plupart des autres influenceuses beauté", explique Madeleine Edwards sur sa photo.

Déterminée à casser l'image "fake" des youtubeuses, la jeune femme de 23 ans avoue cependant avoir été réellement nerveuse avant de poster sa photo au naturel. "C'est drôle, parce que je cherchais le réconfort de mes followers. J'espérais qu'ils ressentaient la même chose que moi", avoue-t-elle. "Il s'avère que les gens ont trouvé le réconfort auprès de moi, alors que moi je le cherchais auprès d'eux".

Depuis que sa photo a été publiée, Madeleine raconte qu'elle a reçu beaucoup de messages positifs. Son post a été liké plus de 2400 fois et elle a récolté plus de 340 commentaires. Elle ne pensait pas que son post aurait un tel impact : "Je n'en reviens toujours pas. C'était un moment de faiblesse pour moi, comme un appel à l'aide et les gens ont commencé à me dire que j'étais inspirante et ils me remerciaient de m'afficher ainsi", affirme-elle.

Malgré ses révélations, Madeleine Edwards avoue qu'elle continuera à retoucher ses photos sur Instagram. "Je suis influenceuse beauté et malheureusement, les marques ne vont pas reposter mes photos si je montre mes boutons", explique-t-elle. "Au moins, maintenant, je suis honnête avec mes followers. Ne laissez pas votre peau définir qui vous êtes", conclut-elle.