ASOS affiche une mannequin avec ses plis et on applaudit

Une mannequin ASOS avec ses plis
Une mannequin ASOS avec ses plis
Asos, le géant du prêt-à-porter en ligne britannique, a décidé de miser sur l'inclusivité. Plus de types de corps différents, moins de retouches et surtout des poses naturelles qui laissent même entrevoir quelques plis ou bourrelets. On dit oui !
A lire aussi
À Roubaix, une mobilisation en ligne fait tomber une affiche sexiste en 3 heures
News essentielles
À Roubaix, une mobilisation en ligne fait tomber une...

On ne présente plus ASOS, le site de vente en ligne britannique qui a conquis les accros au shopping en quelques années et campagnes bien pensées. Le marketing, c'est d'ailleurs sa force. Et puisqu'aujourd'hui, la mode est au body positive, la marque mise aussi dessus, en variant les mannequins qu'elle emploie pour exposer des types de corps, de couleurs de peau, de styles diversifiés. Un parti pris plus que nécessaire qui a rencontré un succès fou.

Ainsi, après les photos de la mannequin "plus size" en maillot, un nouveau cliché fait parler de lui. Sur cette photo, si la mannequin reste très mince, sa position est cependant différente de ce qu'on a l'habitude de voir. La jeune femme pose en maillot de bain bandeau parme, assise, une jambe relevée, et son ventre forme des plis naturels, mais souvent retouchés ou complètement camouflés avant d'être mis en ligne. Pas cette fois.

"Merci ASOS pour ces angles", a tweeté une internaute dont le post est rapidement devenu viral, avec plus de 16 000 retweets et 64 000 likes. Une autre a également applaudi l'initiative de la marque en affirmant que "Nous avons besoin de plus de mannequins avec plus de peau sur les os, qui posent assises car c'est ce à quoi cela ressemblera quand beaucoup de femmes porteront [ce maillot de bain]. Nous avons besoin de la réalité plutôt que d'une femme à l'allure parfaite".

Côté hommes aussi, les choses changent, avec l'apparition de mannequins dont les corps sont plus gros, plus larges, plus costauds que ceux des modèles classiques.

Une initiative qui, peu importe sa motivation, permet de diffuser des images qui ne collent plus uniquement aux standards de beauté qui font des femmes et des hommes blanc·hes et sculpté·es les seules représentations valables et valides de la mode. Et les internautes saluent la firme pour cette raison.

Alors bien sûr, certain·es s'étonnent de l'engouement autour de ces clichés quand des marques comme Aerie exposent des femmes de toutes les morphologies dans leurs campagnes depuis leurs débuts. Et si on avoue qu'ASOS ne fait certes pas partie des précurseurs, il reste cependant essentiel qu'un géant du prêt-à-porter dont l'impact est global se mette lui aussi à abattre les normes, et à faire bouger les codes.

Il n'y a pas de petits pas pour l'inclusivité.