Tous les soirs à 20h, #OnApplaudit le personnel soignant

Sur les réseaux sociaux, le mot d'ordre est lancé : "On applaudit !"
Sur les réseaux sociaux, le mot d'ordre est lancé : "On applaudit !"
Des gestes similaires ont déjà suscité une vive émotion en Italie et en Espagne. Désormais, c'est en France que les citoyens se donnent rendez-vous chaque soir pour applaudir de leur fenêtre le personnel soignant surmené en ces temps de pandémie. Emouvant et salutaire.
A lire aussi

"On applaudit le personnel soignant !". Face à l'exceptionnelle situation de pandémie mondiale que nous vivons actuellement, des citoyen·nes, partout en France, se sont donnés rendez-vous pour encourager celles et ceux qui, dans les hôpitaux, tentent chaque jour de sauver les malades du Coronavirus. Sur les réseaux sociaux, ce sont les mêmes images qui circulent et réchauffent le coeur.

Paris, Marseille, Lyon... Dans les grandes villes, les populations confinées n'hésitent pas à exprimer leur soutien au personnel soignant, de leur balcon. Le mot d'ordre ? #OnApplaudit. C'est à 20h que rendez-vous est pris afin de saluer tous les professionnels qui risquent leur santé en se confrontant au Codiv-19.

La solidarité à la fenêtre

"On applaudit les soignantes et les soignants on applaudit les services publics de santé on applaudit la solidarité et le dévouement !", a décoché l'essayiste et député européen Raphael Glucksmann sur Twitter. Avant de poursuivre : "Ils bravent le danger, l'épuisement, le manque de moyens. Pour nous. Nos soignants sont des héros. Montrons leur notre solidarité, notre admiration".

D'où l'intérêt de se poser à sa fenêtre lors d'un horaire choisi pour faire résonner un "bravo" collectif. "Ce sont eux qui sont en 1ère ligne de la lutte contre la maladie, parfois désarmés, manquant de moyens. Ils ne comptent leurs heures et leur énergie dépensée", abonde en ce sens la députée européenne Manon Aubry. A bon entendeur.

Si cette initiative a déjà fédéré des milliers de français, elle n'éclot pas de rien. En Italie et en Espagne, cela fait déjà des semaines que ce puissant "On applaudit" est réitéré, tous les soirs, à 20h et 22h. Et la France compte bien prolonger ce mouvement citoyen. Selon le groupe Facebook "Applaudissons nos services publics de santé chaque soir à 20h !", plus de 5 000 internautes souhaiteraient déjà reproduire le geste ce 18 mars au soir. Pour qu'il soit massif, il suffit juste de faire "passer le message" en invitant ses ami·e·s sur la page ou en la relayant.

Ces hourras n'ont pas manqué d'émouvoir le CHU d'Ile-de-France, lequel réunit pas moins de 39 hôpitaux. Sur Twitter, l'institution a délivré un message d'utilité publique : "Un énorme merci pour ce soutien ! Mais une autre façon de soutenir nos soignants c'est bien sûr : #RestezChezVous". Un rappel primordial. Car le confinement reste l'une des règles indispensables afin d'éviter autant que faire se peut la propagation du virus.

Tout aussi essentiels sont ces gestes simples : se laver les mains régulièrement, tousser et éternuer dans son coude, utiliser des mouchoirs à usage unique, porter un masque chirurgical (seulement si l'on est malade).

Par-delà ces bravos, rappelons également que celles et ceux qui le souhaitent peuvent contribuer au fonds d'urgence pour la recherche sur le Covid-19 initié par la Fondation AP HP. Pour les donations, tout cela se passe ici.