"Mon bonheur ne vient que de moi" : Demi Lovato célèbre son célibat avec tendresse

Demi Lovato lors des Billboard Music Awards, en 2018.
Demi Lovato lors des Billboard Music Awards, en 2018.
Dans cette photo : Demi Lovato
Récemment séparée de son fiancé, l'artiste américaine Demi Lovato s'est exprimée sur son célibat, et les bienfaits que cette situation lui apporte.
A lire aussi

Demi Lovato n'en est pas à son premier message empouvoirant sur les réseaux sociaux. La chanteuse et actrice américaine y a souvent dénoncé la grossophobie, les commentaires haineux et milité pour détabouisé le discours autour de la santé mentale. En septembre 2019, elle publiait par exemple une photo d'elle en bikini, confiant que ce genre de clichés était sa "plus grande peur".

A l'époque, elle affirmait vouloir se débarrasser de la vision négative qu'elle avait d'elle-même et surtout du réflexe qu'elle et de nombreuses célébrités ont de modifier leurs clichés. "J'en ai littéralement marre d'avoir honte de mon corps, de le retoucher (oui, les autres photos de bikini ont été retouchées - et je déteste avoir fait ça mais c'est la vérité) pour que les autres pensent que je suis leur idée de ce qui est beau, mais ce n'est pas moi", écrivait-elle avec sincérité. "Voilà ce que j'ai."

Ce dimanche 20 décembre, une fois encore, Demi Lovato a exprimé un ressenti personnel sur les réseaux sociaux lors de quelques lignes décomplexantes. Des mots qui incarnent un soutien puissant, et encouragent à s'aimer soi, destiné à toutes les personnes dont le vécu serait similaire au sien. "Le meilleur dans le fait d'être célibataire, c'est de savoir que mon bonheur ne vient de personne d'autre que moi", affirme-t-elle dans une story Instagram postée le 20 décembre.

"Ce qu'il y a de mieux dans le fait d'être célibataire, c'est de savoir que mon bonheur ne vient de personne d'autre que moi".
"Ce qu'il y a de mieux dans le fait d'être célibataire, c'est de savoir que mon bonheur ne vient de personne d'autre que moi".
Dans cette photo : Demi Lovato

Récemment séparée de son fiancé Max Ehrich, la chanteuse semble adresser une réponse toute faite aux commentaires déplacés de quelques proches insistants le soir du réveillon.

Pression sociale et questions qui fâchent

A quelques jours de Noël, alors que la pression sociale liée à leur situation amoureuse, et largement véhiculée par leur famille, inquiète les solos, cette phrase tombe en effet à pic. L'application de rencontres Happn le rappelle d'ailleurs : un·e célibataire sur deux déclare la subir, 40 % envisage de se mettre en couple juste avant les fêtes pour être épargné·e·s et 35 % de mentir à leur famille, selon une étude réalisée par leurs soins auprès de 500 personnes. Des chiffres qui en disent long sur le ressenti de cette croissante partie de la population.

"Le regard insistant sur les célibataires et leur situation amoureuse peut très vite devenir un sujet agaçant lors des réunions familiales. Alors que le modèle traditionnel du couple évolue et continue de se réinventer, il reste tout de même difficile d'échapper à l'attitude culpabilisante de la famille, pour qui 'être en couple' reste un objectif à atteindre", observe ainsi Marine Ravinet, Head of Trends chez Happn.

Désormais, à l'insupportable question "comment ça se fait que tu sois encore célibataire ?", généralement glissée l'air de rien entre l'apéro et les huîtres, on saura quoi rétorquer.