Gravity : 5 choses à savoir sur le film avec Sandra Bullock

Sandra Bullock dans Gravity
Sandra Bullock dans Gravity
Dans cette photo : Sandra Bullock
Ce dimanche 4 décembre, TF1 propose à ses téléspectateurs le spectaculaire Gravity d'Alfonso Cuarón, porté par l'actrice Sandra Bullock.
A lire aussi

En 2014, le réalisateur mexicain et son équipe repartaient de la cérémonie des Oscar avec pas moins de sept statuettes pour Gravity. Le film nous embarque dans la navette spatiale Explorer effectuant une mission de maintenance sur le télescope Hubble. Trois astronautes se chargent des réparations quand des débris leur arrivent dessus.

"Le meilleur film sur l'espace jamais réalisé"

L'éloge est du réalisateur James Cameron. Dans une interview au magazine Variety, le cinéaste auteur de Titanic et d'Avatar s'est dit "abasourdi" par le long-métrage de Cuarón.

Le syndrome de Kessler

Le film traite en partie du problème des déchets dans l'espace : bien souvent des satellites hors d'usage, qui pourraient potentiellement générer une catastrophe. Un problème bien réel baptisé le syndrome de Kessler par la NASA que le producteur David Heyman expliquait en interview. "Chaque vis ou bout de ferraille qui a été abandonné ou jeté se retrouve en orbite et lorsqu'ils se percutent, ils créent davantage de débris encore. Cela met en danger la vie des astronautes, les vaisseaux spatiaux, voire les êtres humains sur Terre."

La participation de la NASA

Pour le réalisme de l'histoire, l'équipe du film a pu avoir accès à des documents de la NASA sous formes de photos et de films d'archives dont s'est inspiré l'équipe des effets spéciaux.

Les dessous du casting

Le rôle du Dr Ryan Stone jouée par Sandra Bullock devait être pour Angelina Jolie. Mais celle-ci a finalement refusé. De nombreuses stars ont alors été sollicitées comme Natalie Portman, Blake Lively ou encore Scarlett Johansson. Mais toutes ont décliné sauf Sandra Bullock. Pour le personnage de George Clooney, c'est Robert Downey Jr. qui avait d'abord été pressenti.

Un clin d'oeil à Apollo 13

Lorsque les astronautes contactent Houston c'est la voix de l'acteur Ed Harris que l'on peut entendre. Il s'agit d'une référence à son rôle d'expert de la Nasa dans le film Apollo 13.