La gymnaste Gabby Douglas dévoile son entraînement (fou) pour les Jeux Olympiques

La gymnaste américaine Gabrielle Douglas dévoile les secrets de son incroyable entraînement pour les Jeux Olympiques.
La gymnaste américaine Gabrielle Douglas dévoile les secrets de son incroyable entraînement pour les Jeux Olympiques.
Véritable star aux Etats-Unis, où elle est la première afro-américaine à avoir décroché l'or au concours général individuel, la gymnaste Gabby Douglas ne ménage pas ses efforts pour préparer sa prochaine participation aux Jeux Olympiques de Rio cet été. Au programme : un entraînement de folie.
A lire aussi

La gymnastique professionnelle est une discipline très exigeante et Gabrielle (Gabby pour les intimes) Douglas en sait quelque chose. Avec 2 médailles olympiques au compteur, dont une en or décrochée lors du prestigieux concours général individuel, la jeune femme de 20 ans doit s'astreindre à un entraînement de choc pour rester au meilleur de sa forme. Des sacrifices permanents pour arriver tout en haut du podium, comme la championne l'a confié au site Popsuguar:

"Au moment où je suis montée sur ce podium en 2012, j'ai regardé cette médaille et j'ai pensé à tout le parcours que j'avais accompli pour en arriver là. J'ai pensé aux sacrifices quotidiens que je devais faire, aux obstacles et à tout ce temps passé pour atteindre mon rêve. Je me suis dit que ça valait largement le coup. Et c'est aussi à cet instant précis que j'ai décidé de rempiler pour les Jeux olympiques de 2016 à Rio".

Difficile de réaliser à quel point sa préparation est exigeante avant d'avoir jeté un oeil au planning de Gabby tout simplement fou ! Petit aperçu des (très) longues journées de la gymnaste.

7h : Réveil

Chaque matin, Gabrielle se lève à 7h pétantes et commence l'entraînement à peine une heure plus tard, après avoir avalé un petit-déjeuner léger composé d'un bol de gruau et d'une tasse de thé.

8h/12h : Entraînement

La championne enchaîne avec sa première session sportive de la journée jusqu'à 12h. Au programme : torsions, sauts, rotations, au sol, à la poutre et sur les barres asymétriques.

Des exercices éreintants pour cette passionnée qui reste déterminée :

"Le début de la journée, c'est 4 heures épuisantes d'action non-stop. Mais même si c'est un travail très difficile, j'aime vraiment ce que je fais".

12h/14h : Pause déjeuner

Quand l'heure du déjeuner arrive enfin, Gabrielle est affamée. Le menu reste léger et très diététique, car l'entraînement reprend à 14h. Pour reprendre des forces, la sportive de haut niveau avale une petite salade d'épinards avec de l'avocat, des oeufs, du poulet grillé et une sauce thaï aux cacahuètes.

14h/16h30 – Entraînement

Après une pause déjeuner bien méritée, l'entraînement reprend de plus belle pendant 2h30. Cette fois-ci, la gymnastique cède sa place à la musculation et aux étirements pour travailler la souplesse. Parmi les nombreux exercices que s'impose Gabrielle, il y a la corde et ses 4 mètres à escalader sans l'aide des jambes.

Mais aussi, des séries interminables de pompes, de squats, d'abdominaux et de sauts en tous genres.

16h30 : Fin de journée

À 16h30, Gabrielle peut enfin rentrer chez elle pour souffler. Son premier réflexe une fois arrivée à la maison : prendre une douche bien chaude pour détendre ses muscles et se relaxer. Pour profiter de tous les bienfaits de l'eau, Gabrielle prend même un bain glacé de temps en temps.

Une fois sortie, elle reprend enfin une activité "normale" en consacrant un peu de temps à sa ligne de vêtements de sport ou en passant un moment en famille. A l'heure du dîner, elle s'autorise un menu un peu plus gourmand (bien que toujours très diététique), avec du saumon frais, des légumes poêlés et des pâtes. Et pas question de se coucher tard. Gabby veut profiter d'une nuit de 8 heures minimum :

"Tous les soirs, je médite et je me concentre sur ma routine quotidienne. Je fais en sorte de dormir au moins 8 heures chaque nuit et le lendemain, je me lève et je recommence encore et encore"

23h : Dodo