8 choses à ne pas dire à une Sudiste qui vit à Paris

Les choses à ne pas dire à une sudiste qui vit à Paris
Les choses à ne pas dire à une sudiste qui vit à Paris
Partir s'installer à Paris quand on a vécu dans le Sud pendant des années, c'est compliqué. Alors quand, en plus, on entend ce genre de phrases... Cela n'aide pas !
A lire aussi

C'est un fait : en général, on a une affection toute particulière pour sa région natale. Mais il faut dire que chez les Sudistes, cette tendresse tourne au culte, à la passion.

Oui, cet article sent le vécu. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il est bourré de clichés. À lire avec une bonne dose de second degré !

1- "8€ pour le verre de rosé, s'il vous plaît"

Déjà, à Paris, c'est presque mission impossible de trouver un bon rosé de Provence. Ensuite, il faut malheureusement en payer le prix... Attention, cela vaut aussi pour le prix du pastis.

Le rosé à Paris
Le rosé à Paris

2- "Il va pleuvoir pendant les deux prochains mois"

Oui, la pluie, on connaît. Mais chez nous, généralement, cela dure à peine plus d'une journée. Alors enchaîner des semaines entières de flotte sans jamais entrapercevoir le soleil, désolé, mais c'est vraiment trop pour nous !

3- "C'est marrant ton accent. Dis 'rose' pour voir ?"

Un conseil : ne critiquez jamais l'accent d'un Sudiste. C'est son patrimoine qu'il transporte avec lui et la majorité des cas, il en est très, très fier. Et oui, dans le sud, on dit rÔse.

4 - "C'est qui degun ?"

Petit cours de patois à l'intention des non-sudistes : dans l'expression "y'a degun", degun ne désigne évidemment pas quelqu'un en particulier mais signifie qu'il n'y a personne à cet endroit. Vous l'avez ?

Les expressions du sud
Les expressions du sud

5- "Ohlala, tu cries"

Nous, les Sudistes, on a l'habitude de parler fort. Très fort. Disons qu'on aime bien se faire entendre. Et qu'à force, on a tout simplement pris l'habitude de se hurler dessus. Mais pour nous, c'est juste le niveau sonore habituel.

6- "Ah, t'es une cagole en fait ?"

Non, toutes les filles habitant dans le sud de la France ne sont pas des "cagoles". Même si ce terme est loin d'être une insulte (on y tient beaucoup, à nos cagoles), la cagole se déplace rarement au-delà d'Avignon. Vous ne la verrez donc jamais s'installer à Paris.

Les cagoles du sud
Les cagoles du sud

7- "Mais vous avez des théâtres dans le sud ?"

Figurez-vous qu'on a aussi l'électricité, l'eau courante et même des voitures. C'est dingue. Alors, oui, nous avons des théâtres, des cinémas et des salles de concert. Paris est peut-être la capitale de la culture, la province est loin d'être en reste.

8- "Mais non, il ne fait pas si froid !"

Habituée à des températures moins glaciales, la Sudiste aura du mal à s'habituer au froid parisien. Elle va donc s'affairer à accumuler les couches de vêtements durant l'hiver : t-shirt, sous-pull, pull, doudoune, manteau, etc. Chez nous, on passerait presque l'hiver sans écharpe (en exagérant à peine).

Le froid à Paris
Le froid à Paris
Les dossiers