J'ai testé pour vous des cours de masturbation féminine

J'ai testé pour vous des cours de masturbation féminine
J'ai testé pour vous des cours de masturbation féminine
"Climax", première série éducative dédiée au plaisir féminin, nous promet de nous roder aux techniques de masturbation les plus efficaces. Mes impressions après une semaine de test.
A lire aussi

Le plaisir, c'est comme tout, ça s'apprend. Et ça peut prendre du temps. Surtout quand on est une femme et que le tabou autour de la masturbation féminine peine encore à se briser. Résultat : on apprend par soi-même, à coup d'essais parfois infructueux et de tâtonnements maladroits. Un apprentissage sur le tas, qui se peaufine avec le temps et l'expérience, seule ou avec un ou une partenaire. A condition d'essayer, d'oser et de se faire confiance.


C'est pour aider les femmes à découvrir comment se faire du bien que Laurène Dorléac, entrepreneuse dans l'âme, a décidé de lancer la plateforme Climax, première série éducative dédiée au plaisir féminin, composée de 22 épisodes. Une façon pour elle d'aider les femmes à se libérer du tabou qui perdure aujourd'hui autour du plaisir féminin. Un tabou encore très présent aujourd'hui, si bien que 25% des femmes confient ne s'être jamais caressées (IFOP, 2017).

"Je me suis aussi rendue compte que les tabous sur ce sujet étaient encore très présents", confirme Laurène Dorléac. "Beaucoup de mes amies m'ont partagé leur rapport difficile avec la sexualité en lien avec des blocages physiques, psychologiques ou culturels. Tous ces blocages sont entretenus par l'idée que la sexualité est innée et qu'il faudrait donc s'abstenir d'en parler. En réalité, le sexe s'apprend tout comme la libido s'entretient."


Les techniques de masturbation les plus appréciées des femmes

Les épisodes 1 à 17 de Climax passent au peigne fin diverses techniques pour se caresser, du humping - le fait de frotter son clitoris contre un matelas, oreiller ou autre objet à sa portée - à la douchette - méthode très répandue de stimulation du clitoris à l'aide de son pommeau de douche. Les épisodes 17 à 22, quant à eux, s'adressent à celui ou celle qui souhaite procurer du plaisir à sa partenaire, en dévoilant là encore des techniques de caresses censées faire des merveilles sur la plupart des femmes.

Le choix des techniques présentées s'est fait quasiment de manière académique. Comme nous l'explique Laurène Dorléac : "Nous avons rassemblé les plus grandes études, statistiques et sondages menés sur le sujet pour identifier 17 techniques parmi les plus utilisées et les plus efficaces pour faire plaisir à une femme. J'ai mené une centaine d'entrevues détaillées avec des femmes européennes de tout âge et de tout horizon."

Masturbation féminine : des images crues et efficaces

J'ai eu l'occasion de tester par moi-même cette semaine les cours de plaisir féminin et de masturbation dispensés par Climax. Première impression en découvrant la formation : l'éducation ne se fait pas à l'aide d'images métaphoriques pour parler du sexe féminin mais s'inscrit profondément dans le concret. Exit émoji pêche et images suggérées - vues et revues -, c'est une vulve filmée en gros plan, face caméra, qui illustre la technique. Des images crues mais d'une efficacité redoutable, soutenues par une voix-off expliquant presque de façon scientifique les gestes à esquisser pour se faire du bien.

Concernant les méthodes présentées, j'étais assez dubitative à l'idée d'apprendre vraiment quelque chose. J'écris sur le sexe depuis plusieurs années et connais donc plutôt bien le sujet de la masturbation féminine. Agréable surprise : j'ai découvert plusieurs méthodes jusque-là inconnues au bataillon et suis donc persuadée que Climax peut apprendre beaucoup à la plupart des femmes.


Une formation du plaisir féminin qui s'adresse aussi aux partenaires

Autre bon point de Climax ? Redorer le blason des caresses, dont l'on sous-estime bien souvent l'importance. Que l'on soit seule ou à deux. "3 femmes sur 4 ne peuvent pas atteindre l'orgasme par la pénétration seule et ont besoin pour cela d'une stimulation externe du clitoris", nous affirme Laurène Dorléac. "La sexualité est encore trop phallocentrée, une idée entretenue par la pornographie 'mainstream' qui réduit le rapport hétérosexuel à la pénétration et l'éjaculation masculine. Les préliminaires sont souvent bâclés, le plaisir de la femme mis au second plan."

Climax nous apprend à nous masturber, mais s'adresse également aux partenaires désireux de se former au plaisir féminin. Cinq épisodes leur sont ainsi dédiés, allant du cours d'anatomie aux trucs et astuces pour aider sa copine/femme/compagne à atteindre l'orgasme multiple. Seul petit hic : sur ces derniers épisodes, la formation s'adresse systématiquement aux hommes et reste dans un schéma très hétéronormé de la sexualité.

Malgré tout, Climax reste une façon efficace de bousculer les codes et de sortir d'une vision phallocentrée de la sexualité. Car comme le rappelle Laurène Dorléac, "il est grand temps d'envisager la sexualité autrement, de varier les techniques et de bousculer l'enchaînement établi."


Pour aller plus loin, rendez-vous sur climax.how. Offre de lancement à partir de 49 euros.