Les conseils d'une naturopathe pour résister à l'automne

Conseils de naturopathie
Conseils de naturopathie
L'automne est une saison de transition que l'on peut mettre à profit pour renforcer nos défenses et revitaliser l'organisme. Voici les conseils d'une naturopathe pour une detox en douceur.
A lire aussi

L'automne est une période idéale pour faire le point sur notre santé et se préparer face à d'éventuels maux durant l'hiver. Avec quelques réflexes simples, nous pouvons aider notre organisme à se détoxifier en accord avec sa vitalité. Voici les conseils de Audrey Girardot, naturopathe certifiée et validée par le réseau Medoucine.


Pourquoi et dans quel cas nettoyer son organisme ?


En naturopathie, il est nécessaire de faire un bilan de santé afin de prévoir quel type de cure il serait bon d'établir. En effet, il existe 3 cures naturopathiques :

  • la cure de détoxination (3 semaines à renouveler si besoin)
  • la cure de revitalisation
  • la cure de stabilisation

La cure de détoxination permet de réduire les surcharges organiques (la toxémie), relance la vitalité et ouvre également les 5 organes éliminateurs, appelés aussi les émonctoires. Les intestins et les poumons sont les principaux dont il faudrait s'occuper à l'automne, mais il est toujours bon de faire attention à son foie, sa vésicule biliaire, sa peau, et ses reins.

Fatigue, énergie au plus bas, il serait alors bon d'adapter la cure à vos capacités ou éventuellement de démarrer par une cure de revitalisation pour ne pas trop affaiblir votre organisme. L'automne est une période importante car elle suit la saison estivale, temps d'activité de plein air pour nous diriger par la suite vers la saison du repos et de l'intériorité, l'hiver.

On soigne son hygiène de vie


En terme de prévention, une bonne hygiène de vie est le meilleur moyen pour rester en santé et se prémunir des agressions extérieures :

- L'alimentation : en période de détoxination elle doit être la plus légère possible ce qui paraît assez logique lorsque l'on veut soulager le système digestif. L'automne est une période de transition, où l'on passe des crudités froides pour ensuite accueillir les fameuses soupes d'antan. Il est donc conseillé de blanchir légèrement les crudités, à basse température si possible afin de garder un maximum de nutriments. Nous pouvons également consommer des jus de légumes de saison, comme par exemple tous les légumes racines (carottes, radis noir...)

- L'activité physique ou sportive : en plus de faire travailler son cardio, la peau est sollicitée par la transpiration et les poumons grâce à l'expiration et la libération de toxines volatiles lors de nos séances sportives.

- L'équilibre émotionnel : la redoutée dépression saisonnière est en lien avec non seulement le changement de température mais elle peut également venir d'une flore intestinale (microbiote) déséquilibrée. Pour prévenir ce manque de clarté mentale, nous pouvons nous diriger vers des activités telles que la méditation, le yoga, le tai-chi, le qi gong ou encore d'autres méthodes de relaxation et de respiration.

Résister à l'automne
Résister à l'automne

On opte pour la phytothérapie

En fonction de votre vitalité, de vos antécédents médicaux et de vos besoins à l'instant T, le ou la naturopathe adaptera les plantes à votre demande. La naturopathie est un accompagnement complet qui ne consiste pas à prendre une plante en fonction du symptôme, mais de trouver l'origine de ce dernier. Voici une liste de plantes à utiliser lors d'une cure de détoxination (non exhaustive) :

  • Les intestins : feuilles ou bourgeon de Noyer, la racine de Patience, l'aubier de Tilleul...
  • Les poumons : feuilles d'Hysope, Eucalyptus, Serpolet...
  • Le foie et la vésicule biliaire : Chicorée, Pissenlit, Saponaire, Romarin (sous toutes ses formes), Genévrier, Carotte sauge, Artichaut, Chardon Marie, Radis noir...
  • Les reins : Fumeterre, Bouleau, Chiendent, Genévrier, Piloselle, Orthosiphon...


A noter qu'on ne se supplémente pas lorsque l'on veut se nettoyer. Reprenez votre cure de magnésium ou autres compléments alimentaires à la suite de votre cure détox.


En cas de doute, faites appel à votre médecin ou un praticien de santé certifié.

Par Audrey Girardot, naturopathe certifiée et validée par le réseau Medoucine