"Réalisez vos rêves les plus fous" : Nike signe une nouvelle pub féministe

Pub Nike Dream Crazier
Pub Nike Dream Crazier
Dans cette photo : Serena Williams
La marque Nike dévoile un nouveau spot publicitaire dans lequel Serena Williams fait une apparition. Placée sous le signe de l'empouvoirement, la campagne encourage les femmes à réaliser leurs rêves "les plus fous".
A lire aussi

Vous pouvez tout faire. Même réaliser vos rêves les plus fous. Voici le message inspirant délivré par la nouvelle campagne publicitaire de la marque Nike, intitulée "Dream Crazier" ("Rêvez plus fou") dans laquelle apparaît la tenniswoman Serena Williams.

Les premières minutes du spot vidéo nous montrent des joueuses de tennis découragées, vaincues après une défaite sur le court. D'autres sportives prennent ensuite le relais : certaines jouent au foot américain et gagnent, d'autres entonnent leur hymne national sur le terrain de football avant un match, la mine sérieuse et le coeur rempli d'espoir.

On y voit ensuite des entraîneuses sportives, qui semblent toutes habitées par la "rage de vaincre" et encouragent leurs équipes. Les séquences suivantes proposent des portraits de femmes fortes, inspirantes et déterminer à décrocher la lune. C'est précisément là que Serena Williams entre en scène.

La campagne s'achève par ce slogan inspirant : "It's only crazy until you do it. Just do it'. Soit en français : "Ça paraît dingue, jusqu'à ce que vous le fassiez. Faites-le."

"Dream Crasier" Nike
Dans cette vidéo : Serena Williams

Serena Williams, militante féministe

Si la marque américaine a choisi de faire apparaître Serena Williams dans son spot publicitaire, ce n'est certainement pas un hasard.

Fin 2018, la joueuse de tennis a partagé une photo d'elle et de sa petite fille Olympia afin de montrer aux mères et aux pères qu'il est possible, s'ils·elles le souhaitent, de continuer à travailler tout en élevant ses enfants.

L'année dernière, Serena Williams s'était également érigée contre le sexisme dans le monde du tennis, et du sport en général. Elle-même avait dû essuyer des commentaires désobligeants des internautes, après s'être présentée sur le court en combinaison noire moulante neuf mois après son accouchement.