Le questionnaire cul de Masha Sexplique, créatrice de contenus sexo

Publié le Lundi 13 Juin 2022
Pauline Machado
Par Pauline Machado Journaliste
Pauline s’empare aussi bien de sujets lifestyle, sexo et société, qu’elle remanie et décrypte avec un angle féministe, y injectant le savoir d’expert·e·s et le témoignage de voix concernées. Elle écrit depuis bientôt trois ans pour Terrafemina.
Avec plus de 110 000 abonné·es sur Instagram, l'autrice Masha Sexplique oeuvre chaque jour à démocratiser l'éducation sexuelle. Elle nous parle de réappropriation du savoir, des films de Carmina et de l'importance d'engager la conversation autour de soi.
À lire aussi

Ce n'est pas la première fois qu'on échange avec Masha Sexplique. En 2020 déjà, elle nous racontait la genèse de son travail, l'importance de sensibiliser chacun·e à la sexualité et aussi, sa contribution à la libération de la parole autour du post partum, grâce au hashtag #MonPostPartum.

"L'idée était de montrer ce que c'était le post-partum (soient les six semaines qui suivent l'accouchement, ndlr), ou plutôt ce que ça pouvait être, à travers nos vécus", nous confiait-elle alors. "D'expliquer que cela pouvait engendrer un lot de souffrances et alerter l'opinion en ce sens."

Et d'ajouter : "C'est important d'en parler pour que les femmes soient préparées à ça, mais aussi les couples en général, afin qu'ils le vivent plus sereinement à l'avenir. Ce souci-là a trait à l'implication des pères, dans une période de grande vulnérabilité pour leur conjointe. On ne naît pas mère, on le devient : ça s'apprend. Etre père, c'est pareil. C'est aussi pour cela que je milite pour l'allongement du congé paternité."

Aujourd'hui, l'autrice, blogueuse, créatrice de contenus sexo et co-instigatrice d'ateliers autour des thématiques liées à la sexualité avec Edwige du compte @wicul, nous répond de nouveau. Mais cette fois, c'est autour du plaisir féminin, des fantasmes, du porno féministe que s'oriente l'échange. Et ses confidences de nous donner des idées à appliquer chez soi. Voici son "questionnaire cul".

Terrafemina : Pourquoi aborder la sexualité sur Instagram et plus généralement les réseaux sociaux est essentiel selon vous ?

Masha Sexplique : Instagram est un réseau social qui s'adresse à tout le monde : j'ai une communauté très hétéroclite. La moitié est dans la trentaine et plus, l'autre moitié est jeune adulte. J'adore ce côté intergénérationnel. L'éducation, c'est pour tout le monde. Pouvoir à la fois faire des posts, des vidéos et des choses plus écrites, ce n'est possible que sur instagram ; donc cela laisse une grande diversité de créativité !

En quoi le sexe peut-il être une forme d'empowerment ?

M. S. : Je pense surtout que la façon dont on aborde sa sexualité peut être une forme d'empowerment. Beaucoup de personnes délaissent leur sexualité au profit du plaisir de leur partenaire. Se réapproprier le savoir, son espace personnel et ses envies permettent de mieux se connaître, de vivre sa propre sensualité et donc de s'affirmer.

Le sextoy que vous recommandez ?

M. S. : Of course, le Womanizer ! C'est un incontournable : il stimule le clitoris avec douceur sans l'irriter. C'est le parfait premier jouet pour toutes les personnes qui veulent découvrir ce plaisir.

Un porno féministe que vous conseillez, ou un film d'un érotisme fou ?

M. S. : Les films de Carmina sont incroyables. Voir une femme prendre du plaisir, communiquer, dire non, s'ajuster, tout cela est incroyablement excitant et inspirant. Les imageries que nous consommons peuvent avoir un impact très positif sur nos vies intimes.

Qu'est-ce qui vous fait vous sentir puissante au lit ?

M. S. : Ma confiance en moi, sans hésiter. J'ai confiance en ma capacité à communiquer : proposer, refuser, échanger, exprimer ... C'est tout cela qui nous rend plus intimes et plus sexuels.

Votre fantasme ultime chez les célébrités ?

M. S. : Contrairement à beaucoup de personnes, je ne fantasme jamais sur des célébrités. Par contre, l'actrice Zendaya est incroyablement belle, je tenais à le dire.

Le mot ou la phrase la plus excitante selon vous ?

M. S. : "Est-ce que tu aimes ce que je te fais ?" Une façon simple et sexy de checker le consentement et de s'améliorer.

Comment peut-on, à son échelle personnelle, participer à briser les tabous autour des sexualités ?

M. S. : En parlant à ses enfants, petites soeurs, petits frères, à son entourage amical, en parlant des livres qu'on lit, en envoyant des stories, des posts, en parlant, parlant, parlant. Plus vous montrez que ce sujet est naturel pour vous, plus vous deviendrez une lumière pour toutes les personnes en détresse, murées dans le silence.