Les 5 meilleures postures de yoga pour évacuer le stress

5 postures de yoga pour déstresser
5 postures de yoga pour déstresser
Discipline idéale pour faire le vide et se détendre, le yoga est fortement conseillé en cas de stress aigü. On vous liste les 5 postures les plus efficaces pour vous délester de votre angoisse.
A lire aussi
6 postures de yoga idéales pour les femmes enceintes
News essentielles
6 postures de yoga idéales pour les femmes enceintes

Rien de tel qu'une séance de yoga pour se délester des tensions causées par le stress du quotidien. On vous a listé quelques postures ultra-efficaces et faciles à réaliser.

Petite précision toutefois, il est toujours essentiel de contacter un médecin lorsque l'on souffre de douleurs liées au stress.

1- Le pigeon

Pose du pigeon
Pose du pigeon

Si le yoga a des avantages non négligeables - comme le fait de pouvoir détendre votre corps si vous le pratiquez selon les instructions -, il offre aussi un panel de noms de postures étonnants, à l'image de celle du pigeon (version courte de "roi des pigeons à une jambe"), qui, si elle a clairement décidé de ne pas parier sur l'appellation élégante, a l'avantage d'intriguer.

Pour la pratiquer, mettez-vous à quatre pattes et faites glisser votre genou droit vers l'avant en direction de votre main droite. Abaissez votre hanche droite sur un oreiller ou une couverture pliée en étendant votre jambe gauche vers l'arrière, vos pieds en pointe. Redressez votre buste en utilisant vos mains pour vous soutenir ou abaissez vos avant-bras vers le bas, comme l'explique Greatist.

Tenez la respiration pendant la pose alors que vous rapprochez votre tibia droit du tapis. Approchez-vous prudemment du "chien face vers le bas" (posture à laquelle le pigeon doit ressembler à ce stade), puis descendez sur votre hanche gauche pour répéter l'action de l'autre côté.

2- Le cadavre

La pose du cadavre
La pose du cadavre

Promis, après celle-ci, les noms s'améliore. Et puis si on réussit à aller au-delà de la connotation quasi morbide, avouons que l'idée de rester allongée pendant un bon moment ne nous est pas désagréable. Sentir notre respiration à travers notre corps détendu est même un rêve auquel on n'osait à peine songé. Et pourtant...

Asseyez-vous au sol, les jambes légèrement fléchies, puis glissez un coussin sous vos genoux et abaissez lentement votre dos, votre cou, puis votre tête sur le sol. Laissez vos bras reposer confortablement sur les côtés, paumes vers le ciel.

Fermez les yeux, prenez conscience de votre respiration naturelle et lâchez prise. Lorsque vous êtes prêt à vous extirper de la pose, roulez sur le côté droit, prenez 2 à 3 respirations et appuyez doucement vos mains sur le sol pour vous relever et vous asseoir.

3- L'enfant

La pose de l'enfant
La pose de l'enfant

Au-delà du bénéfice physique, la position de l'enfant permet aussi de retrouver une certaine sécurité et une sérénité nécessaire lorsque l'on se sent angoissée.

Afin de la reproduire dans les meilleures conditions, créez un support à partir d'oreillers fermes ou de couvertures que vous placerez devant vous, dans le sens de la longueur. Installez-vous sur vos genoux, en les plaçant de chaque côté de ce support. Pliez le haut du corps sur toute la longueur en vous allongeant dessus. Posez vos avant-bras sur le sol, et tournez d'un côté (ou posez votre front sur le support - celui qui est le plus confortable).

Laissez la gravité tirer vos jambes vers la terre pendant que vous ramollissez le bas du dos et relâchez le coccyx vers les talons. Tournez la tête de l'autre côté pendant que le corps continue à s'installer dans la pose.

4- Le pont

La pose du pont
La pose du pont

Le pont peut être plus technique et surtout a besoin d'un peu plus de matériel : j'ai nommé, le bloc en mousse. Il permet de détendre le bas de votre dos et d'évacuer les tensions dans votre nuque.

Pour ce faire, allongez-vous sur le dos, les genoux fléchis, les pieds à plat sur le sol, les hanches écartées. Tendez les bras le long de votre corps et enroulez vos omoplates l'une vers l'autre pour sentir un léger soulèvement dans la poitrine. Soulevez doucement vos hanches du sol et glissez un bloc de yoga directement sous votre sacrum, le grand os triangulaire à la base de votre colonne vertébrale.

Attention cependant à toujours prendre la pose du pont avant de placer le bloc, et n'essayez pas de vous allonger directement dessus.

Pendant que vous profitez d'un moment au calme, vous avez le choix entre laisser vos bras de chaque côté de votre corps, de les tendre au-dessus de votre tête ou de les tenir droits en forme de T. Pour vous relever, soulevez vos hanches en vous appuyant sur vos pieds, retirez le bloc et abaissez doucement le dos jusqu'au sol.

5- La déesse du sommeil

La pose de la déesse du sommeil
La pose de la déesse du sommeil

Clairement la meilleure appellation de la sélection, la déesse du sommeil donne autant envie de se mater en legging dans son miroir que de dormir 12 heures d'affilée. On choisira la troisième option : s'atteler à la posture correspondante.

Allongez-vous sur le dos, la plante des pieds et les genoux vers l'extérieur, et glissez les talons aussi près de l'aine que vous le pouvez. Placez vos bras à un angle de 45 degrés par rapport à votre torse avec les paumes vers le ciel, ou placez une main sur votre bas-ventre et une sur votre poitrine pour vous aider à vous concentrer sur votre respiration (essentiel pour se détendre).

À chaque expiration, laissez flotter vos genoux vers le sol, créant un étirement à l'intérieur des cuisses et de l'aine. Si l'étirement est trop intense, installez des couvertures ou des coussins supplémentaires sous vos genoux pour vous soutenir.