Julien Guirado revient sur ses projets dans le foot

Julien Guirado revient sur ses projets dans le foot
Julien Guirado revient sur ses projets dans le foot
Lors de la dernière saison des « Anges de la téléréalité » en Australie, les téléspectateurs ont découvert la passion de Julien Guirado, ex-candidat de « Secret Story » pour le football. De retour en France, le mannequin de 23 ans est revenu, pour « So Foot », sur ses projets dans ce sport.
A lire aussi
Anne-Laure Bonnet : ça fait quoi d'être une journaliste foot ?
News essentielles
Anne-Laure Bonnet : ça fait quoi d'être une journaliste...


Révélé au grand public grâce à sa participation dans la septième saison de « Secret Story », Julien Guirado est aujourd’hui une petite vedette de la téléréalité. Cette année, il était de retour sur le petit écran à la faveur de l’émission de NRJ 12, « Les Anges de la téléréalité en Australie ». Et alors que le programme a pour but d’aider les participants à réaliser leurs projets professionnels, les téléspectateurs ont pu découvrir une nouvelle facette du jeune homme : ses facilités dans le football. D’ailleurs, au cours de l’aventure, il avait intégré l’équipe australienne du Sydney United et avait pu participer à un match. Aujourd’hui de retour en France, Julien, qui a été contacté par quelques agents sportifs depuis sa prestation à Sydney, a détaillé à Sofoot.com sa vision de son avenir footballistique.

« J'aimerais bien aussi devenir chroniqueur à la télé dans le foot »

« En France, c'est toujours assez compliqué. Il faut souvent être passé par des centres de formation alors que moi, j'ai surtout fait des clubs amateurs en banlieue toulousaine. Il y a beaucoup de vendeurs de rêve dans ce milieu-là. Après, s'il y a des clubs intéressés, je suis preneur, mais pas à tous les prix », explique-t-il à So Foot, précisant avoir eu des pistes pour jouer en Europe. « À l'étranger, si vous êtes grand, vous pouvez avoir votre chance et après, c'est sur le terrain qu'il faut faire ses preuves. À l'étranger, ils vous font moins chier sur ces histoires de CV. Ils jugent vraiment la personne sur ses capacités, c'est mieux. Je connais des mecs qui ont fait des centres de formation et qui ne valent pas un clou », raconte-t-il.

Aujourd’hui, celui qui est également mannequin aimerait pouvoir allier ses deux passions. « Malgré les appels des agents, pour l'instant, ce qui me fait vivre, c'est le mannequinat. Et il faut quand même remplir l'assiette. Il faut que j'arrive à surfer sur cette petite notoriété. Mais si un jour, j'ai l'opportunité de signer ou de m'entraîner avec un club pro, je la saisirai sans problème. J'ai 23 ans et je suis très lucide. Je sais que c'est difficile, même s'il est déjà arrivé que des gars s'imposent tardivement. Je garde la forme physique, je m'entraîne souvent, je fais beaucoup de foot en salle », détaille-t-il. Et s’il ne perce pas sur la pelouse, c’est une nouvelle fois vers le petit écran que Julien se tournera. « J'aimerais bien aussi devenir chroniqueur à la télé dans le foot. Je jouerais sur l'authenticité. Je pourrais apporter un autre regard sur le sport et sur le foot. Ça pourrait être bien pour moi », estime-t-il. A bon entendeur.