“Les femmes qui ne demandent pas d’augmentation salariale ont un bon karma” selon Microsoft

“Les femmes qui ne demandent pas d’augmentation salariale ont un bon karma” selon Microsoft
“Les femmes qui ne demandent pas d’augmentation salariale ont un bon karma” selon Microsoft
Le directeur général de Microsoft Satya Nadella, invité à la réunion Grace Hopper Celebration of Women in Computing, dans l'Arizona, a eu des propos choquants sur les augmentations salariales souhaitées par les femmes au travail. Pour lui les femmes ne devraient pas demander d'augmentation. Le directeur général s'est immédiatement excusé.
A lire aussi
7 moments forts où les femmes ont pris le pouvoir à Cannes
News essentielles
7 moments forts où les femmes ont pris le pouvoir à Cannes


« Les femmes qui ne demandent pas d’augmentation [salariale, ndlr] ont un super pouvoir, parce que le fait de ne pas demander d’augmentation génère un bon karma et c’est le type de personnes en qui j’ai confiance ». Les propos, rapportés par le site Mashable, sont signés Satya Nadella, le directeur général de Microsoft, entreprise qui souhaite attirer et développer le talent féminin, lors du Grace Hopper Celebration of Women in Computing. Cette réunion, qui se déroulait en Arizona, rendait hommage aux femmes qui travaillent dans l’informatique, en honneur à la première femme scientifique du secteur, Grace Murray Hopper.

La parité à Microsoft ?

Le directeur général de Microsoft, firme qui a inventé un soutien gorge connecté anti-stress, a sorti cette phrase après avoir été interrogé sur les conseils à donner aux femmes qui veulent avancer dans leur carrière, mais qui ne se sentent pas de demander une augmentation salariale.

La réponse du responsable de Microsoft ont déclenché l’indignation. Non seulement parmi l’auditoire mais aussi sur les réseaux sociaux. Satya Nadella a ensuite publié un communiqué disant que hommes et femmes devaient recevoir le même salaire. « Je soutiens les programmes de Microsoft et dans l’industrie pour emmener plus de femmes dans le secteur de la technologie et fermer la brèche salariale. J’ai appris une leçon à cette conférence », a-t-il expliqué.