#WomenSupportingWomen, l'ode à la sororité qui réjouit les réseaux (et les stars)

Reese Witherspoon apporte sa pierre à l'édifice "Women supporting women".
Reese Witherspoon apporte sa pierre à l'édifice "Women supporting women".
"Merci à toutes les femmes pour leur amour et leur soutien sans fin. Puissions-nous toutes continuer à nous éclairer les unes les autres. C'est aussi ça, la sororité". Sur Instagram, le mouvement "Women Supporting Women" réunit célébrités engagées et anonymes des quatre coins du monde sous l'angle de la solidarité féminine. Réjouissant.
A lire aussi

Empowerment, positivité, solidarité féminine... Elles abondent, les formulations enthousiastes que décoche le Oprah Magazine à l'adresse du Women Supporting Women ("les femmes soutenant les femmes"), le nouveau défi qui fait fureur sur les réseaux sociaux. Le site lancé par l'emblématique personnalité Oprah Winfrey salue la simplicité de ce challenge Instagram : une femme met en ligne un selfie en noir et blanc, tague des amies, et ainsi de suite. Le tout forme une chaîne où se réitèrent les mêmes discours engageants : des messages d'amour dédiés aux femmes, à leur pouvoir, leur visibilité, leur autonomie, leurs droits.

Et le défi est si limpide qu'il a déjà inspiré des célébrités tout aussi fameuses qu'Oprah. Par exemple ? Reese Witherspoon, l'indémodable Elle Woods (La revanche d'une blonde), qui n'a jamais cessé d'exprimer son soutien aux femmes entrepreneures. Mais aussi les actrices afro-américaines Gabrielle Union et Kerry Washington. Ou encore, Vanessa Bryant, l'épouse du défunt Kobe Bryant. Sur chacune de leurs publications abondamment likées et partagées, un même mot-clé : #challengeaccepted - "défi accepté". En résultent des photographies à la fois classieuses (noir et blanc oblige) et moins anodines qu'il n'y paraît.

Car sous ce buzz se déploie une ode à cette thématique aussi sensible qu'essentielle qu'est la sororité. Une union à laquelle croient les stars qui scandent désormais ces hashtags viraux. A l'image de Gabrielle Union, qui ne peut s'empêcher de clamer son affection pour les "femmes extraordinaires [qui] reconnaissent, soutiennent et protègent celles qui en ont le plus besoin". Un message salutaire en pleine pandémie mondiale.

"Le pouvoir des femmes qui s'élèvent mutuellement"

"Merci à toutes les femmes magiques de ma vie pour leur amour et leur soutien sans fin. Puissions-nous toutes continuer à nous éclairer les unes les autres. C'est aussi ça, la sororité", détaille à ce titre Reese Witherspoon - par ailleurs productrice, philanthrope, autrice et business-woman. Des bonnes ondes en perspective, auréolées d'émojis étoilés.

A l'unisson, Kerry Washington (célébrée pour son rôle dans la série Scandal) avoue l'espace d'une publication être impressionnée "par le pouvoir des femmes qui s'aiment et s'élèvent mutuellement", selfie estival à l'appui. L'ambition est claire : user de son influence pour faire résonner des notions loin d'être utopiques. Et mettre à mal le thème bien souvent sexiste de la rivalité féminine - quelqu'un a dit Mean Girls ?

 

Bien évidemment, le phénomène est loin de se limiter aux reines d'Hollywood. Sur Instagram, le hashtag "Women Supporting Women" a déjà généré près de 7 millions de posts où s'enlacent les nationalités, parcours, valeurs et visages anonymes. Un élan fédérateur, donc. "Les femmes du monde entier partagent une fraternité faite d'amour, d'empathie et de compassion. Le monde existe grâce à vous. Félicitez-vous !", insiste l'une de ces voix, les mots-clés #womenempowerment et #loveyourself en exergue. "Nous voulons utiliser pleinement notre droit à la liberté, sans obstacles ni pressions", développe en retour une autre adepte (turque) du mouvement.

Une célébration traversée de convictions féministes. "La liberté ne peut être acquise que si les femmes parviennent à s'émanciper de toutes les formes d'oppression", poursuit une internaute. Par-delà le geste artistique du portrait photographique (peaufiné comme il faut), "Women Supporting Women" semble donc réunir toutes les paroles digitales en une seule : une expression féminine, forte, optimiste, libérée.