Un coussin pour les femmes "souffrant des tâches ménagères" : la pépite sexiste d'Amazon

Un coussin pour les femmes souffrant d'un excès de tâches ménagères
Un coussin pour les femmes souffrant d'un excès de tâches ménagères
Si vous êtes en manque d'annonces "vieillottes" (pour rester poli), pas de soucis, Amazon est toujours là pour ça. Nous voilà rassuré·e·s.
A lire aussi

C'est une belle "facepalm" que nous propose Amazon. La raison ? Avoir proposé un appareil à massage Shiatsu qui soulage ses utilisatrices de "douleurs dans le dos causées par des tâches ménagères excessives". Un joli exemple s'il en est de sexisme ordinaire de la part du site de vente en ligne. Et des détails pas forcément utiles lorsqu'il est simplement question de s'attaquer aux indispositions musculaires et autres maux de dos tenaces.

Mais ce n'est pas tout. Le descriptif de l'engin - vendu pour un peu moins de quarante dollars si cela vous branche toujours - précise même qu'il peut venir en aide aux pauvres maris "harassés par des tâches professionnelles interminables", note le Daily Mail. En gros, aux époux le taf et aux épouses, le ménage. La vie est bien faite. On espérait que l'entreprise de e-commerce soit moins vieillotte quand il s'agit de relayer des messages. Raté.

Du sexisme ordinaire

Le fameux appareil à massage en question.
Le fameux appareil à massage en question.

"C'est du sexisme ordinaire", s'est exclamée une internaute en colère. Et ce n'est pas la première fois que les annonces d'Amazon nous font grincer des dents. En décembre dernier, une internaute déplorait le fait que le site vous redirige spontanément vers "la page Cuisine" lorsque vous tapez "Cadeaux de Noël pour maman" dans le moteur de recherche. "Les mères sont des êtres humains aux multiples facettes, elles apprécient les cadeaux qui ne consistent pas seulement à être dans la cuisine", avait-elle ajouté.

Une autre encore déplore la description plus genrée tu meurs ajustée à ce papier d'emballage aux chatoyants motifs rosâtres : "papier d'emballage pour femmes" ("female wrapping paper"). On ne peut guère faire plus cliché. "Que diriez-vous de dire rose à la place ?" ironise en ce sens la cliente du magasin en ligne.

Et au rayon des jouets pour enfants, les réflexions méchamment "vintage" sont également loin d'être en rupture de stock. Ainsi Amazon recommande-t-il aux kids ces appareils ménagers factices, parfaits pour "faire comme maman". Ben voyons. Ce qui n'a évidemment pas manqué d'énerver une autre voix anonyme : "Les papas peuvent et doivent nettoyer aussi !", lit-on sur son compte Twitter.

Malheureusement, ce n'est pas vraiment mieux du côté des nombreuses garde-robes que fournit le site de e-commerce. Il suffit de voir à ce titre ce que propose la plateforme lorsque vous recherchez simplement une "salopette rouge pour femmes" -et surtout l'étrange manière dont elle l'illustre.

Comme l'énonce un internaute consterné : "Qu'Amazon pense que la combinaison doit forcément "comporter" un ventre nu et des chaussures à talons hauts reste un mystère...". Ou simplement du sexisme ?

Bref, le mot-clé #everydaysexism ("#sexismeordinaire") est devenu une ritournelle lorsqu'il s'agit d'évoquer le mogul Amazon et la manière dont il définit, catégorise et nous refourgue ses trésors. En juillet dernier, rappelle encore le Daily Mail, des clients protestaient également contre cette description d'un trampoline : "Il est déconseillé aux enfants et aux femmes de l'installer seuls, l'aide d'un homme est recommandée". Un client s'était alors exclamé : "et pourquoi une femme ne peut-elle pas l'installer seule ? Cette entreprise pourrait-elle être plus sexiste ?". Oh non, ne la tentez pas...