Comment m'offrir un bain de forêt gratos ?

Le bain de forêt est particulièrement tendance antibien-être ces dernières années. Cela fait quarante ans déjà que cette forme de sylvothérapie est reconnue comme une médecine préventive au Japon. Mais comment s'y initier à moindre frais ?
À lire aussi

Partir à la rencontre des arbres afin de s'imprégner de leurs odeurs, les toucher, les contempler, serait-ce là la solution à tous nos maux ? Tous, peut-être pas, mais une bonne partie en tout cas. C'est ce que suggère la pratique très tendance des bains de forêt. Une sylvothérapie qui fascine autant qu'elle interroge.

Il n'y a pourtant rien d'aberrant dans cette forme d'introspection au coeur de la nature. D'autant plus qu'elle n'est pas forcément la plus inaccessible des méditations. Intrigué⸱e ? Suivez donc le guide.

Le bain de forêt, c'est quoi ?

Un bain de forêt, qu'est-ce que c'est ? Au Japon est née cette pratique de relaxation consistant à se recueillir parmi les arbres et à contempler la nature autour de soi. Contemplation, attention, relaxation, mais aussi respiration (profonde et régulière) font partie de ce processus de retour sur soi. Un exercice physique qui fait du bien au corps, et du bien à l'esprit aussi.

Le bain de forêt est une belle manière de se ressourcer. Cette forme de sylvothérapie (thérapie par la forêt) est particulièrement tendance ces dernières années. La pratique du "shinrin-yoku" est même reconnue depuis 1982 comme une médecine préventive au Japon. C'est dire son efficacité et ses indéniables qualités. Mais lesquelles, justement ?

Les bienfaits du bain

Le bain de forêt procure au moins les mêmes bienfaits qu'une bonne promenade dans la nature. Il permet de se retirer un temps de ses préoccupations ordinaires pour se concentrer sur son propre rapport au monde. C'est l'environnement, autrement dit l'espace vert, qui change ici la donne, comparément aux autres méthodes de relaxation.

Faire un bain de forêt
Faire un bain de forêt

"Se rendre dans les espaces verts quotidiennement, si possible, et au mieux chaque semaine, est aussi vital que de manger des légumes. Ce n'est pas seulement bon pour votre cerveau : cela peut également engendrer de puissants bienfaits médicinaux", analyse le Dr Frank Lipman auprès du magazine en ligne The Well.

Selon le médecin, une telle pratique pourrait effectivement booster votre système immunitaire. En effet, "l'atmosphère est riche en terpènes ou en phytoncides, des molécules volatiles odorantes produites par les arbres et reconnues pour leurs vertus tonifiantes, décongestionnantes. Accélérant l'activité des lymphocytes ou la sécrétion des sérotonines, ce sont également elles qui apaiseraient nos humeurs et accéléraient notre système immunitaire", note Europe 1. Les arbres feraient également baisser votre tension artérielle, adoucir votre humeur... Nulle magie ici, mais seulement les effets naturels des arbres.

C'est ce que détaille l'écrivain Claude Faber, qui a adopté sans hésiter la sylvothérapie : "Soyons clairs, les arbres ne me parlent pas, et je n'entends pas de voix d'arbres !... Mais c'est juste une réelle opportunité d'éveiller ses sens, se détacher du superflu, apaisé au contact des arbres. Car les arbres ont une énergie indéniable".

Bain de forêt, mode d'emploi

Cool, mais comment faire alors pour s'organiser un bain de forêt à moindre frais (car oui, figurez-vous que des "guides" n'hésitent pas à facturer des sessions de bains de forêt à des prix exorbitants) ? Rien de plus simple. Il suffit simplement de se diriger vers une forêt (logique) en s'assurant d'être dans un état d'esprit optimal pour se libérer le plus possible de son anxiété quotidienne.

N'hésitez pas à choisir un endroit pas très loin de chez vous et privilégiez à la fois des environnements riches en arbres, mais aussi pourquoi pas des ruisseaux ou des étangs. Une combinaison d'espaces fermés, comme les zones forestières à canopée dense, et d'espaces ouverts, comme les prairies, offre les meilleurs sentiers de bains en forêt car ils permettent une diversité de lumière et de sons.

Recherchez les zones forestières accessibles et facilement navigables. Cela vous permettra de vous détendre et de vous concentrer sur votre environnement pendant l'excursion plutôt que de rester anxieux et sur vos gardes. Rappelez-vous également que ce n'est pas censé être physiquement difficile, mais paisible. Les sentiers dégagés des barrières physiques sont les meilleurs.

Donc, première chose capitale : couper ses appareils type portable. Pas de textos ou de selfies, merci.

Autre truc primordial : s'assurer que tous ses sens sont aiguisés. Cela passe par la contemplation (regarder autour de soi) mais aussi par ses déplacements au gré des arbres : ils doivent être lents et appliqués. Pas question de speeder. Comme l'indique Forestry England, qu'importe de rester debout ou de s'asseoir : l'essentiel étant "d'envoyer à votre corps le message qu'il peut se détendre".

Comment faire un bain de forêt
2 photos
Lancer le diaporama

Pour profiter au maximum des bienfaits du bain de forêt, imprégnez-vous de l'odeur des arbres en... les reniflant. Pourquoi ? "Rappelez-vous, nous avons une relation symbiotique avec les arbres, puisqu'ils produisent de l'oxygène pour notre usage", assure le magazine The Well.

Sentir les arbres donc, mais aussi contrôler ses inspirations et expirations, série de dix par série de dix, calmement et lentement. Respirez-vous par le ventre, la poitrine, le nez ou la bouche, profondément ou pas. Ajustez et observez simplement ce qui vous convient le mieux.

Si ce cadre propice à la rêverie nous incite à la sieste, tout comme le bon air frais des forêts, fermer les yeux n'est pas forcément recommandé. Foresty nous conseille à l'inverse de les garder bien ouverts afin de s'exercer à "l'observation consciente" : ne pas perdre une seule miette de ce qui nous entoure et profiter des effets apaisants de ces couleurs sur notre esprit. Concentrez-vous sur le vent qui murmure, sur la douceur d'une brise.

"Ecoutez les oiseaux qui chantent et le bruissement de la brise dans les feuilles, regardez les nuances de vert des arbres et les rayons du soleil qui passent à travers les branches, sentez le parfum de la forêt, goûtez la fraîcheur de l'air en inspirant profondément", se réjouit le docteur Qing Li dans Psychologies.

Autre exercice : trouvez un endroit confortable où vous pourrez vous asseoir un petit moment. Cela peut être un endroit sec dans un pré, une souche d'arbre, un rocher. Évitez tout ce qui peut perturber les habitats des animaux. Essayez de trouver des repères visuels pour faire de cet endroit un point de repère. Vous pouvez choisir d'y revenir fréquemment lors de séances ultérieures de bains de forêt. Asseyez-vous et observez tranquillement votre environnement pendant au moins 20 minutes

Okay, mais combien de temps ? Selon les voix expertes, deux heures devraient suffire. Enfin, choisir un endroit près de chez vous vous permettra d'y accéder régulièrement. Effectuer fréquemment des bains de forêt augmentera non seulement votre familiarité avec le terrain, mais améliorera également leur effet thérapeutique.