13 astuces efficaces pour bien dormir quand il fait super chaud

15 astuces efficaces pour bien dormir quand il fait super chaud
15 astuces efficaces pour bien dormir quand il fait super chaud
Comment trouver le sommeil quand on passe son temps à combattre la plus étouffante des chaleurs ? Bien des astuces de pros circulent pour dormir par trente degrés, et plus si affinités. On vous en dit plus.
A lire aussi

"Même s'il pleut l'été sera chaud, dans les tee-shirts dans les maillots, d'la Côte d'Azur à Saint-Malo, l'été s'ra chaud, chaud !", écrivait à une autre époque le poète Didier Barbelivien, accompagné d'Eric Charden, pour le fameux duo Stone & Charden. Passée cette exaltante culture musicale, force est de constater que bien souvent, l'été est, justement, bien trop chaud pour nous. La nuit, on aimerait qu'il se fasse plus discret.

Mais malheureusement, il n'est pas rare de voir la température grimper plus haut qu'une médaillée en saut en hauteur (contexte de J.O. oblige). Dans ce cas-là, trouver le sommeil a tout du challenge, plus ardu que ceux proposés par TikTok. Pourtant, dormir quand il fait chaud, c'est possible. OK docteur, mais comment ?

Pas de panique, on vous dit tout.

Buvez des boissons chaudes

Désolé de briser vos rêves, mais boire des litres d'eau glacée ne vous aidera pas à affronter l'escalade des degrés. Bien au contraire même ! Comme le rappelle le site lifestyle Good To, boire une boisson chaude aide à l'inverse à mieux dormir par temps caniculaire. Un bon thé pourrait faciliter la venue du sommeil. Pourquoi ? Car la chaleur de la boisson permet de réguler votre température corporelle, en réduisant la quantité de chaleur stockée à l'intérieur de votre corps. Une drôle d'observation démontrée par la recherche.

Occupez-vous de votre chambre

Fermer ses volets durant la journée, tirer les rideaux, suspendre un drap mouillé sur le rebord de sa fenêtre, baisser les stores... Les astuces formulées par les experts de Santé Magazine pour aérer son intérieur ne manquent pas. Elles vous seront bien utiles pour surmonter les épreuves à venir.

(Ne) dormez (pas) nu·e

On pourrait croire que dormir nu·e permet de mieux survivre au caractère proprement insupportable d'un temps étouffant et moite. Encore une fois, il n'en est (vraiment) rien. Dormir en tenue d'Eve ou d'Adam est peut-être un bel hommage aux naturistes, mais cela ne vous offre par contre aucun moyen d'évacuer la sueur produite par votre corps durant la nuit, comme l'observe Grazia.fr. Privilégiez donc pour ce faire des tenues fines qui respirent, comme un pyjama pas trop serré, une chemise de nuit légère ou un t-shirt en coton.

Dormez sur le côté

De même que la condition du corps importe durant cette lourde épreuve nocturne, sa position, elle aussi, compte plus que tout. Quand il faut chaud, dormir sur le ventre est fortement déconseillé par les experts. A l'inverse, dormir sur le côté permettrait de laisser la peau à l'air libre. Résultat, tout de suite, vous respirez mieux. Idem, dormir sur le dos est tout aussi peu recommandé : il vous faut simplement trouver le juste milieu. Comme dans la vie, tout est une question d'équilibre.

Rafraîchissez-vous partiellement

Plutôt que de s'offrir une douche, rafraîchir ses poignets, son cou, sa poitrine ou ses tempes à l'aide de petites poches de glaces progressivement et subtilement déplacées sur ces points précis de votre corps, peut aider à mieux appréhender cette longue nuit. A condition de ne pas laisser ses poches trop longtemps sur les parties en question. Une technique qui marche autant pour les journées de taf que pour les soirées. Pratique.

Brumisez-vous

En été, le brumisateur est comme un Pokémon fidèle, il ne vous quitte jamais. Aux côtés de son amie la gourde, le brumi' (il est nous est familier, d'où le diminutif affectueux) vous accompagne durant vos balades, vos transports en commun harassants et, évidemment, vos nuits interminables. Plus direct et moins fatiguant que l'éventail (cet objet snob), le brumisateur est un compagnon aussi fidèle que nécessaire.

Le ventilateur, notre ami pour la vie.
Le ventilateur, notre ami pour la vie.

Hydratez-vous

Faire en sorte que son corps conserve une température de 37 °C en moyenne en s'hydratant, voilà le grand conseil délivré par la revue pro Santé Magazine. Boire avant d'aller dormir, conserver une bouteille à proximité de l'oreiller, et, bien sûr, laisser au loin les jus de fruits trop sucrés et les boissons pétillantes, telle est la philosophie qui doit être la vôtre. "J'adore l'eau", comme dirait le penseur. Des propos encore d'actualité.

Zappez le café

Avoir bu du café peut sérieusement nuire à votre sommeil par temps caniculaire. N'en abusez pas avant de vous coucher bien évidemment, ni le lendemain, si insomnie douloureuse il y a eu. Le café suscite nervosité et tension, ce qui n'aide en rien à affronter la hausse de température, exigeant calme et zénitude.

Ne prenez pas de douche froide

C'est la première idée qui nous vient à l'esprit quand il fait (trop) chaud et, comme d'habitude, c'est évidemment la pire. A croire que nous ferions un·e bien piètre scientifique. Car foncer dans sa douche en quêtant les nuances les plus glacées est encore une fois la meilleure façon de déséquilibrer notre température corporelle. La douche tiède, voilà l'option à privilégier, comme l'indique CNews. La douche tiède n'a pas de personnalité, aucune audace, bref, elle est fade à souhait, mais au moins, elle est utile.

Ne mangez pas trop lourd

Un conseil aussi bien pertinent durant vos insomnies que tout au long de vos journées, de travail comme de détente. Affronter une canicule, ou tout au moins un été coriace, c'est adapter son alimentation et son mode de vie. Nos recos fooding ? Des salades de fruits, haricots et soupes froides, telles que les prescrit le blog Personnal Branding. Bref, énergie, variété healthy, couleurs au rendez-vous. Car le junk food et le sommeil, c'est comme Eric Zemmour et Simone de Beauvoir, une équation qui ne fait pas bon ménage.

Prenez soin de votre esprit

Par-delà le niveau de température, les conditions antérieures au coucher importent tout autant pour sombrer dans les bras de Morphée. Une bonne approche du sommeil, c'est une alimentation plus aérienne donc, mais aussi une sensibilisation accrue à la "lumière bleue" des ordinateurs et smartphone, qui malmène nos nuits comme un boxeur sur le ring. Podcasts et livres sont davantage recommandés que YouTube. Aussi : couchez vous tôt bon sang ! Et laissez votre esprit s'alléger progressivement.

Investissez dans un ventilateur

Il a plus d'un siècle, et pourtant il ne prend pas une ride. Sa beauté est atemporelle, sa discrétion relative, son efficacité indéniable : c'est le ventilateur. On date son apparition à l'année 1882. Remercions son instigateur, l'ingénieur new-yorkais Schuyler Wheeler (selon nos sources, aucun rapport avec Alison), pour cette petite merveille. Pas de doute là-dessus, le ventilateur électrique engendra un vent de révolution.

Sortez la bouillotte

On pensait la bouillotte réservée aux nuits d'hiver froides comme une nouvelle de Charles Dickens, bien mal nous en a pris. C'était là un fâcheux préjugé, puisque le site expert en sommeil Hopoli suggère, pour alléger notre sommeil, de poser sous notre oreiller une bouillotte préalablement passée au congélo une journée durant. Sous l'oreiller, sous les draps, à ses pieds, la bouillotte amène un brin de fraîcheur bienvenue, sans excès.

La bouillotte froide, trop sous cotée ? On aime à le penser.