Comment arrêter de ronfler : 6 solutions scientifiquement prouvées

Quelques astuces scientifiques pour en finir avec les ronflements
Quelques astuces scientifiques pour en finir avec les ronflements
On estime qu'il y a environ 10 millions de Français qui ronflent. Et si vous en faites partie, malheureusement pour vous, ça ne risque pas de s'arranger par miracle : les chiffres doublent avec l'âge. Inutile donc de compter votre sempiternel "Bah, ça finira par passer". Les ronflements, provoqués par un dysfonctionnement physique au niveau de la gorge, sont de l'ordre d'un problème médical. Quoi de mieux alors que la science pour y remédier ?
A lire aussi

La nuit, le pire cauchemar peut être celui qu'on fait éveillé... lorsque les ronflements intempestifs de votre partenaire vous empêchent de fermer l'oeil. Certes, ronfler ne mettra pas votre vie en danger, mais votre couple, c'est moins sûr... Même le plus romantique des débuts de soirée ne peut sauver votre sex-appeal, quand vous avez passé les sept heures suivantes à respirer comme un cochon obèse qui se met à la course à pied.

Et outre l'inconfort que cela peut engendrer pour lui, ça peut aussi également être la source de votre fatigue : si vous ronflez parce que vous faites de l'apnée du sommeil, cela perturbe profondément votre sommeil sans que vous vous en rendiez compte et empêche votre corps de se reposer comme il le devrait.

Pourquoi est-ce que l'on ronfle ?

Le mécanisme du ronflement expliqué en vidéo

Petite leçon d'anatomie : lorsque nous respirons, nous inspirons et expirons de l'air par nos voies aériennes supérieures. Il entre par la bouche ou le nez, passe par le palais mou (appelé ainsi parce qu'il n'est soutenu par aucun os) jusqu'à la luette, au fond de la bouche, et circule ensuite par le pharynx et la trachée avant d'arriver aux poumons.

Sauf que lorsqu'on dort, tous nos muscles se détendent, y compris ceux de notre langue et du palais mou. En se décontractant dans le sommeil, ils s'affaissent parfois jusqu'à venir toucher le fond de la gorge : ils gênent alors la circulation de l'air, qui "force" le passage, en exerçant une pression qui fait vibrer les organes. C'est cette vibration, qui se propage dans la gorge, la bouche et les cavités nasales, qui produit le son du ronflement.

Cette obstruction pendant votre sommeil est le signe d'une légère anomalie : un rhume qui fait gonfler votre gorge, une irritation, un palais mou trop gros... Vous pouvez consulter votre médecin traitant pour régler le problème ou vous faire prescrire des appareils d'orthodontie qui peuvent empêcher votre langue de boucher votre gorge pendant que vous dormez. Des opérations sont également possibles, mais si vous souhaitez vous éviter ce genre de tracas, il existe des méthodes moins invasives pour calmer les ronflements.

1- Ne dormez pas sur le dos

Pour moins ronfler, dormez en position foetale !
Pour moins ronfler, dormez en position foetale !

"Dormir sur le dos est vraiment un facteur aggravant", a expliqué au Washington Post Daniel Barone, un expert du sommeil du New York Presbyterian. "Lorsque vous dormez sur le dos, la gravité incite les tissus mous à aller vers le bas de votre gorge, en l'obstruant", ajoute-t-il. Pour minimiser vos ronflements, efforcez-vous donc de dormir en position foetale, sur le côté, les genoux ramenés sur la poitrine. Cette position dégage bien mieux vos voies respiratoires.

Si vous n'arrivez pas à tenir cette position durant votre sommeil, accrochez un objet gênant, comme une balle de tennis, dans le dos de votre haut de pyjama : si vous roulez sur le dos dans la nuit, cela devrait vous inciter naturellement à revenir en position foetale à la recherche d'un peu de confort. Ça évitera également à votre partenaire de passer sa nuit à vous retourner comme une crêpe à chaque fois que vous bougez !

2- Munissez-vous de bandelettes nasales

Optez pour des bandelettes nasales pour atténuer vos ronflements
Optez pour des bandelettes nasales pour atténuer vos ronflements

Ce n'est pas hyper glamour, mais croyez-nous, ça vaut bien mieux que de passer sa nuit à reproduire le bruit d'une tondeuse à gazon. Ces bandelettes forcent vos narines à s'ouvrir plus largement que la normale, encourageant ainsi votre corps à respirer par le nez, ce qui diminue considérablement les vibrations.

Elles aident le ronfleur à mieux dormir et soulagent ses proches, en réduisant les nuisances sonores. En cas de congestion nasale, causée par un rhume ou un coup de froid, foncez en acheter en pharmacie : c'est la seule chose qui sera efficace !

3- Réduisez l'alcool

Freinez sur la bouteille pour mieux dormir !
Freinez sur la bouteille pour mieux dormir !

Evitez les boissons alcoolisées au moins deux heures avant votre coucher. En effet, l'alcool déprime votre système nerveux ; si vous avez bu, vos muscles se relâcheront plus que la normale. Ce qui portera vos ronflements au niveau sonore d'une symphonie pour orchestre de Wagner.

4- Abandonnez la cigarette

Fumez moins pour mieux dormir
Fumez moins pour mieux dormir

Ou du moins, essayez de réduire votre consommation de tabac. La cigarette irrite la gorge, et provoque sur le long terme un gonflement anormal qui accentue vos ronflements.

5- Mettez-vous à chanter

Pour vous muscler la gorge et moins ronfler, chantez à volonté !
Pour vous muscler la gorge et moins ronfler, chantez à volonté !

Chanter régulièrement tonifie les muscles de la gorge, qui tiennent les tissus mous autour des voies aériennes. N'hésitez donc pas à imiter Adele sous la douche tous les soirs : ça limitera vos prestations sonores pendant votre sommeil !

6- Abusez de menthe poivrée

Pour lutter contre les ronflements, faites confiance à la menthe poivrée
Pour lutter contre les ronflements, faites confiance à la menthe poivrée

La menthe poivrée est un anti-inflammatoire extrêmement efficace, qui vous aidera à faire dégonfler votre gorge, et donc à mieux respirer la nuit.

Versez une goutte ou deux d'huile essentielle de menthe poivrée dans un grand verre d'eau, et gargarisez-vous avec avant d'aller vous coucher : vous respirerez plus librement. Vous pouvez aussi en mettre dans un humidificateur d'atmosphère, si vous en avez un, afin d'en diffuser en continu chez vous.