Lashana Lynch, la nouvelle "007", a supprimé ses réseaux sociaux à cause des harceleurs

Lashana Lynch, la nouvelle 007, supprime ses réseaux sociaux à cause des harceleurs
Lashana Lynch, la nouvelle 007, supprime ses réseaux sociaux à cause des harceleurs
Lashana Lynch est la première femme noire à interpréter l'agent 007 dans la saga "James Bond". Un rôle historique dont l'annonce a été suivie par une horde de commentaires racistes et sexistes en ligne. A cause de ce cyberharcèlement, l'actrice britannique a préféré supprimer ses réseaux sociaux quelque temps.
A lire aussi

L'information avait fuité l'année dernière, c'est désormais officiel : Lashana Lynch, 32 ans, interprétera la prochaine agente 007 dans la saga James Bond. L'actrice britannique d'origine jamaïcaine succèdera à Daniel Craig, Pierce Brosnan ou Sean Connery dans No Time to Die (Mourir peut attendre, en français), le 25ème film de la série prévu pour mars 2021, reprenant le nom de code du plus célèbre des espions lorsque celui-ci disparaîtra (temporairement) suite aux événements de Spectre.

"Bond (Daniel Craig) est toujours Bond, mais il va être remplacé en tant qu'agent 007 par cette femme époustouflante", soufflait une source au Daily Mail, en juillet 2019. Une "nouvelle perspective féminine" sur laquelle l'actrice a travaillé en étroite collaboration avec la co-scénariste, qui n'est autre que Phoebe Waller-Bridge, la créatrice de Fleabag. Prometteur et réjouissant, donc. Mais à en croire la réaction d'une partie du public, pas pour tout le monde.

Lashana Lynch a ainsi fait les frais d'un flot de haine, de racisme et de sexisme en ligne de la part d'internautes qui ne seraient à l'évidence pas prêts à accepter qu'une femme noire devienne agent secret. Un cyber-harcèlement si violent qu'il l'a d'ailleurs poussée à faire une pause loin d'Internet.

Le magazine Harper's Bazaar rapporte que "pendant une semaine, elle a supprimé ses applications de réseaux sociaux, a médité et n'a vu personne d'autre que sa famille, tout en se réconfortant en sachant que les commentaires agressifs n'étaient finalement pas personnels".

La jeune actrice estime que ce harcèlement serait le signe que les choses changent : "Je suis une femme noire - si c'était une autre femme noire dans le rôle, il y aurait eu la même conversation, elle aurait eu les mêmes attaques, les mêmes agressions", déclare-t-elle. "Je dois juste me rappeler que la conversation a lieu et que je fais partie de quelque chose qui sera très, très révolutionnaire."

Depuis cette campagne de haine ciblée, Lahana Lynch est réapparue sur Instagram. Espérons que les détracteurs n'aient raison de sa détermination et de cette représentation nécessaire, de la même façon qu'ils auraient découragé l'acteur Idris Elba à endosser le rôle de James Bond il y a quelques années...