Lady Gaga livre un discours puissant sur le traumatisme de l'agression sexuelle

Lady Gaga chez Stephen Colbert le 4 octobre 2018
Lady Gaga chez Stephen Colbert le 4 octobre 2018
Dans cette photo : Lady Gaga
Lors d'un passage à la télévision américaine, la chanteuse et actrice Lady Gaga, actuellement en promotion pour le film "A star is Born", a défendu de manière forte de témoignage de l'accusatrice du juge Brett Kavanaugh, Christine Blasey Ford.
A lire aussi
#MeToo : des victimes d'agression sexuelle témoignent dans une vidéo puissante
News essentielles
#MeToo : des victimes d'agression sexuelle témoignent...

Les États-Unis vivent un moment politique et judiciaire important de leur histoire. Un nouveau juge à la Cour Suprême doit être désigné ce week-end. Le candidat auditionné pour ce poste est le juge Brett Kavanaugh. Ce dernier a été proposé par Donald Trump dont il est proche. Il est aussi très conservateur et les Américaines craignent pour leurs droits. Depuis plusieurs semaines, elles manifestent tous les jours devant le Sénat pour s'opposer à sa nomination.

Brett Kavanaugh est accusé par trois femmes de violences sexuelles, dont une qui l'accuse de tentative de viol : Christine Blasey Ford. Cette enseignante en psychologie a témoigné fin septembre devant la commission chargée de réaliser "l'entretien d'embauche" de Brett Kavanaugh. Elle y a expliqué ne pas se souvenir de tous les détails comme de l'emplacement de la maison, mais a décrit son agression avec moult détails.

Lors d'un meeting politique début octobre, le président Donald Trump s'est moqué de ce témoignage parcellaire en imitant de manière dégradante Christine Blasey Ford.

Parmi les nombreux soutiens de Christine Ford, on retrouve la chanteuse et désormais actrice Lady Gaga, qui est en pleine tournée pour son film A Star is born. Dans l'émission The Late Show with Stephen Colbert, elle s'est lancé dans un monologue pour expliquer à quel point elle trouve le niveau du débat pathétique.

Lady Gaga chez Stephen Colbert
Dans cette vidéo : Lady Gaga

L'animateur lui demande : "Comment faites-vous avec l'environnement politique actuel ?"
Elle répond alors : "Ce que j'ai vu aux nouvelles, avec ce débat de Kavanaugh contre le Dr Ford, c'est l'une des choses les plus bouleversantes que j'aie jamais vues."

Sous les applaudissements du public, elle continue : "C'est navrant, mais je vais vous dire une chose parce que je suis une survivante d'agression sexuelle. La vérité, c'est que -vous savez, Trump parlait l'autre jour lors d'un rassemblement et disait [elle prend la voix de Donald Trump] : 'Elle ne se rappelle pas comment elle est arrivée à la fête. Vous savez, devrions-nous croire qu'elle se souvient de l'agression ?'"

Elle lui donne la réponse : "Et la réponse est oui." Lady Gaga marque une pause sous les applaudissements du public et poursuit : "Et je vais vous dire pourquoi. Je vais vous dire exactement pourquoi. Et je sais aussi que cette femme est intelligente parce qu'elle est psychologue, elle n'est pas idiote."

"C'est de la biologie"

La chanteuse se lance ensuite dans une explication du choc traumatique : "Si quelqu'un est agressé ou subit un traumatisme, il y a de la science et des preuves scientifiques, c'est la biologie. Que les gens changent, que le cerveau change. Et littéralement, ce qu'il fait, c'est qu'il enlève le traumatisme, le met dans une boîte, le classe et le ferme pour que nous puissions survivre à la douleur."

Elle poursuit sur toutes les conséquences qui en découlent : "Cela cause aussi beaucoup d'autres choses. Le traumatisme peut également causer des douleurs corporelles, des élévations de l'anxiété, il peut causer l'évitement complet de vouloir se souvenir de ce qui vous est arrivé ou de penser à ce qui vous est arrivé."

Lady Gaga salue la bravoure de Christine Blasey Ford : "Mais ce que je crois avoir vu, c'est que, lorsque cette femme a vu que le juge Kavanaugh allait peut-être se retrouver dans la plus haute position de pouvoir dans le système judiciaire de ce pays, elle a réagi vivement, et cette boîte s'est ouverte, et lorsque cette boîte s'est ouverte, elle a eu le courage de la partager avec le monde pour protéger notre pays."

Ce vendredi 5 octobre, Brett Kavanaugh a été confirmé par 51 voix contre 49 dans un premier tour de vote. La réponse définitive est attendue ce samedi 6 octobre.