Le Kintsugi, la philosophie bienveillante pour apprendre à aimer mes défauts

Connaissez-vous le Kintsugi, cette tendance bien-être ?
Connaissez-vous le Kintsugi, cette tendance bien-être ?
Les tendances bien-être ne manquent pas. Si chacune correspond à des principes bien précis, certaines sont plus faciles à tenir que d'autres. Le Kintsugi, nouvelle philosophie de vie venue tout droit du Japon, nous apprend à s'accepter tel qu'on l'est.
A lire aussi
Créons une armée de la bienveillance pour Bilal Hassani
News essentielles
Créons une armée de la bienveillance pour Bilal Hassani

Avant d'être une philosophie de vie, le Kintsugi est un tout d'abord un art issu de la culture japonaise. Il consiste à réparer les objets en céramique, de façon à magnifier les pièces, en mettant en valeur les fissures. L'objectif est de sublimer les dessins formés par la casse, et d'éviter de les camoufler. Généralement, les fissures sont recouvertes de colle dorée.

Inspiré de cet art, le Kintsugi est aussi une pratique philosophique. Elle consiste à accepter et valoriser ses défauts, tout comme les fissures des pièces en céramique.

La blogueuse Candice Kumai, spécialisée dans le bien-être, est à l'origine du livre Kintsugi Wellness. Cet ouvrage aide à incorporer la philosophie Kintsugi dans son quotidien, grâce à des astuces simples et efficaces. "L'apprentissage est la clé du Kintsugi, et nous n'arrêtons jamais d'apprendre", écrit-elle.

Voici dévoile les 10 principes de la blogueuse pour adopter cette méthode de vie.

Wabi-Sabi : admirez vos imperfections

Il est dur de se regarder dans le miroir, de découvrir un énorme bouton sur notre front et de ne pas avoir immédiatement envie de le camoufler sous une couche de correcteur. Pourtant, c'est exactement ce que nous demande de faire la philosophie Kintsugi. "Il ne faut pas se comparer à des normes standards car la perfection n'est qu'éphémère", explique Candice Kumai.

Pour comprendre, baladez-vous dans la nature et observez les imperfections qui y règnent. Arrêtez de vous comparer aux autres et acceptez-vous tel que vous êtes.

Gaman : vivez avec un grand calme

Quand quelque chose d'inattendu vous arrive, est-ce que vous parvenez à garder votre calme ou au contraire, est-ce que vous avez tendance à paniquer ? Gaman représente la capacité de gérer les imprévus, en restant calme, patiente et tenace.

Traditionnellement, les Japonais ont l'habitude "de laisser passer la tempête, silencieux tout du long", relate la blogueuse. Il faut éviter de conserver des rancoeurs et se rappeler que tout finira par passer.

Eiyoshoku : nourrissez votre esprit

Remplissez votre frigo d'aliments sains et nourrissants, pour que vous ayez toujours quelque chose de délicieux à manger.

Inspirez-vous de la cuisine japonaise et adoptez les algues, le riz, les nouilles, le thé vert, les épices comme le gingembre ou le curcuma et beaucoup de légumes.

Ki O Tsukette : apprenez à faire attention

Vous devez veiller à votre santé mentale et physique. Pour cela, n'ayez pas peur de vous débarrasser des personnes toxiques ou trop négatives qui règnent dans votre entourage.

Concentrez-vous sur les choses qui vous font du bien et sur vos passions, plutôt que sur celles des autres.

Ganbate : donnez le meilleur de vous-même

Cela demande du temps, de la patience et de la concentration pour agir au top de vos capacités. Il faut de l'entraînement et de l'exercice, mais cela est possible.

Vous devez vous focaliser sur le résultat que vous souhaitez obtenir et vous dire que vous en êtes capable. "Préparez-vous toujours à tout donner", recommande Candice Kumai.

Kaizen : améliorez-vous continuellement

Comme Ganbate, le principe de Kaizen fonctionne de la même manière. Mieux, ils se complètent. "Gardez à l'esprit que même en essayant de donner le meilleur de vous-même, vous ne parviendrez pas à atteindre votre vrai potentiel", explique la blogueuse.

Peu importe à quel point vous essayez de vous surpasser, vous pouvez toujours vous améliorer. Ne laissez jamais tomber et continuez d'essayer et de vous entraîner.

Shikata Ga Nai : apprenez à faire la part des choses

Au boulot ou au quotidien, les disputes et les crises sont fréquentes. Mais attention, tout ne repose pas toujours sur vous. Vous devez éviter de vous sentir personnellement offensée pour tout ce qu'il se passe autour de vous. Ne prenez rien personnellement.

"Il y a fort à parier que généralement, vous n'avez pas à vous sentir concernée. Laissez aller", conseille la spécialiste.

Yuimaru : prenez soin de vos proches

Ce principe consiste à trouver les personnes proches qui vous sont chères et de tout faire pour les garder près de vous. Entourez-vous de personnes positives, qui vous acceptent telle que vous êtes. Même si ces personnes sont loin, prenez le temps de les appeler ou de leur écrire, pour garder le contact. N'ayez pas peur de vous livrer à eux, ils sont là pour ça, du moment que vous leur rendez la pareille.

Kansha : cultivez votre gratitude

La gratitude ne doit pas forcément venir avec des gros cadeaux très chers. Elle peut, effectivement, mais elle se trouve aussi dans des gestes simples du quotidien : une minuscule attention, un sourire, un regard bienveillant

Cultivez cette gratitude sincère auprès de vos amis et de votre famille et soyez toujours reconnaissante pour toutes les bonnes choses qui vous arrive.

Osettai: soyez au service des autres

Si vous êtes une peintre incroyable, une pâtissière de génie ou excellente en maths, trouvez des façons d'aider les autres grâce à ces dons. Vous pouvez partager votre savoir, donner des cours ou inviter vos amis à dîner. Mais surtout, valorisez les autres pour ce qu'ils font aussi.