La montagne magique, la position qui allie levrette et confort

La montagne magique, la position qui allie levrette et confort
La montagne magique, la position qui allie levrette et confort
Quelques coussins suffisent à rendre l'expérience de la levrette (encore plus) irrésistible. On vous explique pourquoi tester celle que l'on appelle sobrement : la montagne magique.
A lire aussi

Vous êtes crevée mais la perspective de jouir avant de dormir vous garde éveillée. Ça fait un petit moment que vous ne vous êtes pas laissée aller à des ébats tardifs : pourquoi pas ce soir. Vous tâtez le terrain chez l'autre, il·elle est sur la même longueur d'onde. Alors c'est parti. Ses caresses partent de votre nuque, vos lèvres pour se diriger vers votre clitoris, et vos lèvres. Vous imitez ses gestes sûrs et envoûtants. Vous vous embrassez, vous vous étreignez. Il·elle enjambe votre corps pour le parcourir de sa langue : irrésistible.

Cette fois, vous avez envie d'être pénétrée. Mais pas en suivant l'enchaînement classique missionnaire-amazone-cuillère que vous maîtrisez à la perfection depuis le temps que vous le pratiquez. Rien de mal avec ces positions, elles marchent à tous les coups, mais vous êtes d'humeur aventurière. Enfin, pas jusqu'à vous bloquer le dos non plus. Non, ce que vous voulez, c'est transformer un rituel familier n quelque chose de moins routinier, tout en mixant plaisir et confort. Parce que la journée a quand même été éreintante, il s'agirait de ne pas se mesurer au Cirque du Soleil.

On a ce qu'il vous faut : la montagne magique. Et oui, c'est aussi merveilleux que son nom l'indique.

Doggy style pour flemmarde

La montagne magique est en quelque sorte une levrette pour paresseuses. Pour celles qui ont envie de prendre leur pied sans foutre grand chose (légitime) et faire aussi du bien à l'autre. C'est un peu le beurre et l'argent du beurre : plutôt que de vous tenir à quatre pattes, vous posez votre torse sur une pile de coussins (la fameuse montagne), pendant qu'il·elle vous prend par derrière.

Au-delà d'un angle avantageux pour une pénétration (corporelle ou accessoirisée) en profondeur, la position permet à l'autre de coller son torse contre le vôtre, et donne aux accros de l'intimité une connexion ultra-sensuelle de la tête aux pieds. Vous pouvez même vous concentrer sur la sensation inégalable du peau à peau pendant l'acte, une façon inédite d'amplifier la jouissance.

Comment s'y prendre ?

Maintenant que vous êtes convaincue, reste encore à savoir comment s'installer. La manoeuvre est très simple, et ressemble à s'y méprendre à une bataille de polochon ratée (un plan pour plus tard ?). Pour ce faire, disposez d'abord un gros tas d'oreillers sur le sol et tombez dessus face contre - pas terre, du coup. Laissez votre corps prendre la forme de cette "montagne" et votre dos se cambrer naturellement. Ensuite, à votre partenaire d'agir.

Il·elle s'allonge sur vous, en regardant dans la même direction, sa poitrine collée à votre dos et les bras au-dessus des vôtres. En utilisant les oreillers comme support, écartez doucement vos jambes pour qu'il·elle puisse se glisser en vous par derrière, à l'aide de son pénis, de ses doigts ou d'un sextoy. Un peu comme si vous vous emboitiez, vous ne faites plus qu'un.

Pour accentuer le plaisir, le magazine britannique Cosmopolitan conseille de changer un tantinet la position. De quoi "s'amuser encore plus sur la montagne de la luxure", promet la publication. "Grimpez un peu plus haut pour qu'il·elle soit presque couché·e sur vous pendant un moment, puis descendez de façon à être pratiquement assise sur ses genoux. Chaque chevauchement vous donnera une nouvelle raison de gémir", garantit-elle.

Tentée ? De ce côté de l'écran en tout cas, le mot est faible.