Philip Seymour Hoffman (Hunger Games) n'a pas légué un centime à ses enfants

Philip Seymour Hoffman (Hunger Games) n'a pas légué un centime à ses enfants
Philip Seymour Hoffman (Hunger Games) n'a pas légué un centime à ses enfants
Dans cette photo : Philip Seymour Hoffman
Selon le site de ragots américain « PageSix », Philip Seymour Hoffman, mort tragiquement en début d’année, n’a pas laissé d’argent à son fils et ses filles. L’acteur a préféré légué sa fortune à sa compagne afin d’éviter que leurs enfants ne soient pourris gâtés.
A lire aussi


Alors qu’on apprenait récemment que Sting avait décidé de déshériter ses enfants pour les encourager à avoir une vie normale, le site PageSix révèle que Philip Seymour Hoffman, décédé des suites d’une overdose, aurait agi de même.

Philip Seymour Hoffman voulait protéger les siens d'Hollywood

Selon le site de ragots, l’acteur a en effet jugé préférable de léguer l’intégralité de sa fortune à sa compagne et la mère de ses enfants, Mimi O’Donnell. A elle reviendra la tâche de gérer les 35 millions de dollars qui constituaient la fortune du talentueux comédien.

Philip Seymour Hoffmann avait pris ses dispositions depuis plusieurs année en cas de décès prématuré. En 2004, l’acteur, qui n’avait encore qu’un fils, avait exprimé sa volonté que celui-ci soit élevé loin des sirènes d’Hollywood, à New York de préférence. « C’est mon plus grand désir que mon fils Cooper Hoffman soit élevé et réside à ou près de Manhattan, à New York », avait-il écrit.