Lasse de poireauter ? Voici ce que le temps entre ses messages signifie

Signification du temps d'attente entre deux messages
Signification du temps d'attente entre deux messages
Il·elle met des plombes à vous répondre ou au contraire, moins de quelques minutes. Et vous vous demandez ce que ça peut bien vouloir dire. Parce qu'on ne veut surtout pas vous laisser dans le doute, on a établi une traduction (approximative) de ces signes plus ou moins évidents.
A lire aussi

Les débuts d'histoires sont source de prise de tête. On le sait, vous le savez : c'est la règle et personne n'y échappe. Jusqu'à ce que la relation soit un minimum stable et acquise, persiste un flou qui nous fait douter de l'intérêt que l'autre nous porte, ou non. Du comportement pendant un rencard aux échanges à distance : avant l'officialisation, tout prête à confusion. Et donc à une analyse permanente du peu qu'on ait à se mettre sous la dent, pour le décortiquer pendant des heures. Ce qui, en 2020, se résume principalement aux messages et à tout ce qui les entoure.

Des petits bouts de texte calculés à la virgule près (quasi) qu'on fait parfois (souvent) relire à nos potes pour une validation qu'on considère indispensable.

Il y a les messages qu'on envoie, d'abord.

"Si je mets un point à la fin de ma phrase, ça fait un peu trop austère, non ?" ; "Vous pensez que 'coucou' c'est ringard ?" ; "Il faut que je me calme sur les points d'exclamation, j'ai l'air surexcitée", et autres questionnements répandus dont on est victime autant que coupable.

Qu'on se le dise, quelqu'un à qui l'on plaît n'ira pas épier notre ponctuation. Ce ne sont pas trois pauvres "!" et l'emballement qu'ils trahissent qui vont réellement faire foirer notre coup. Au pire, on passera pour quelqu'un d'enthousiaste, rien de bien alarmant. Et si notre destinataire prend la fuite à cause d'une réaction écrite naturelle, c'est qu'on ne loupe pas grand chose.

Il y a les messages qu'on reçoit, aussi.

Comme les premiers, ils sont passés au crible par nos ami·e·s qui donneront ensuite leur sentence irrévocable. On se souvient encore du verdict unanime devant le pâle "ça va" de Samuel, le mec rencontré au bal des pompiers, qui, face à notre pavé finement rédigé après une folle nuit à la lueur des feux d'artifices, traduisait un désintérêt profond. Aïe.

Et enfin, il y a l'attente entre les messages.

Car voilà, si le contenu du texto s'étudie en long en large et en travers, son délai de réception aussi, donne matière à déchiffrer les intentions de l'expéditeur·ice. Selon s'il·elle met deux heures, deux jours ou deux semaines à répondre, l'engagement n'est clairement pas le même.

Pour vous faciliter la tâche et rendre plus abordables ces longues minutes les yeux rivés devant votre écran, à patienter que le nom le plus important de votre répertoire daigne apparaître, on a listé de façon non-exhaustive plusieurs cas de figure. Et leur signification probable. A vos conversations groupées.

1- S'il·elle vous répond immédiatement

Deux options : soit c'est dans la poche, soit c'est mauvais signe. L'absence d'attente peut vouloir dire que votre potentiel·le partenaire vous apprécie tellement qu'il·elle n'a pas envie de jouer, ou au contraire que le jeu n'est même pas envisagé puisqu'il n'y a pas vraiment d'attirance de son côté. Délicat. Un indice qui vous permettra de trancher : la discussion digitale se concrétise-t-elle dans le réel ? Si oui, alors c'est gagné. Si non, "next" comme disait MTV.

Pour Jonathan Bennett, thérapeute et expert dans le domaine, il n'y a toutefois pas de doute. Il affirme à Bustle que "l'un des signes les plus sûrs que quelqu'un vous aime bien quand il s'agit des messages, c'est une réponse rapide. Cela montre que l'autre personne est contente de recevoir vos messages et veut poursuivre la conversation. Cela montre que vous répondre est une priorité, même au-delà de tout autre engagement". A vous de voir si cette réactivité à toute épreuve vous attendrit, ou vous effraie.

2- S'il·elle vous répond en quelques heures

Une façon de créer le manque et le besoin de scruter son téléphone toutes les deux minutes, pour mieux vous rendre accro. Malin. Ou juste le signe d'une journée chargée, qui laisse peu de place à la romance. L'envie de prendre le temps de répondre quelque chose de substantiel plutôt que quelques mots qui n'entretiendront pas de conversation intéressante, aussi.

Si on devait choisir, c'est ce schéma qu'on préfère. Celui qui contribue aux papillons. A celles qui s'inquiètent de ces longues minutes sans réponse : pas de panique, il s'agit au contraire d'une façon détournée de témoigner un intérêt. Enfin ça, c'est si le message est développé, et la discussion souvent relancée.

3- S'il·elle vous répond au bout d'un ou plusieurs jours

Ça sent le sapin. A part si il·elle a une bonne excuse (qu'il·elle s'empressera de vous communiquer une fois de retour de sa détox digitale avec des preuves de son affection), il n'y a aucune raison qu'une réponse prenne autant de temps. Ou plutôt si, il y a bien une raison : son manque d'intérêt quant à votre personne. Comprenez qu'il·elle n'en a pas grand-chose à faire de vous, et en oublie même de composer quelques mots à votre attention pendant plus de 24 heures. Ça fait mal, on ne le sait que trop bien.

Plaignez-vous un bon coup auprès de vos proches puis prenez le contrôle en coupant tout contact. Voire en vous fendant d'un sobre "je pense qu'on devrait en rester là, il n'y a pas le petit truc en plus entre nous, prends soin de toi", histoire de lui couper l'herbe sous le pied. Car faites-nous confiance : ça vous pend au nez.

4- S'il·elle dépasse le délai d'une semaine

A-t-on vraiment besoin d'analyser cette situation ? On va dire que oui. Et employer la manière forte. Visionnez He's Not That Into You, le film chorale avec Jennifer Aniston, Bradley Cooper, Ben Affleck et qui sais-je encore et dévorez joyeusement votre nourriture réconfortante préférée. Intégrez surtout que de nos jours, quelles que soient les circonstances, quand quelqu'un pense à nous, il réussit à nous le faire savoir. CQFD.

"Crois-moi, quand un mec te traite comme s'il n'en avait rien à foutre. C'est qu'il n'en a réellement rien à foutre"
"Crois-moi, quand un mec te traite comme s'il n'en avait rien à foutre. C'est qu'il n'en a réellement rien à foutre"

Pas la peine non plus de nous sortir l'histoire de la copine d'une pote de pote qui est réapparue pleine d'amour après trois semaines de silence : on les connaît, ces légendes urbaines, et elles n'arrivent qu'aux autres. Vous valez mieux que ce genre de traitement à une époque où les moyens de communications sont omniprésents. Laissez tomber, et cajolez-vous avant de cajoler celui ou celle qui vous mérite et vous respecte.

5- S'il·elle n'a aucune régularité

Voilà les plus difficiles à cerner. Parfois il·elle répondra du tac au tac, d'autres au bout de plusieurs jours, d'autres encore après six, sept, huit heures. D'autant plus frustrant que votre petit coeur passe du tout au tout : "Il·elle m'aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout". Et espère inlassablement un signe positif de sa part. Un cas critique de déséquilibre au sein d'une relation qui commence à peine.

Honnêtement, on ne sait pas non plus sur quel pied danser. Mais ce qui est sûr, c'est que si vous êtes là en train d'essayer de trouver un sens au fonctionnement de votre soi-disante âme-soeur, c'est que ledit fonctionnement ne vous convient pas. Alors parlez, et élucidez le mystère en vous protégeant d'abord. Et ne poursuivez l'amourette que si vos règles du jeu, aussi, sont prises en compte.