Les étonnantes tendances drague de 2020

Les étonnantes tendances drague de 2020
Les étonnantes tendances drague de 2020
2020 a laissé peu de place aux rencontres dans la vraie vie. Pour flirter confiné·e, il a fallu se rendre sur les applis. Et nos conversations se sont largement inspirées de l'actualité. La preuve avec les tendances drague qui ont éclos ces derniers mois sur Tinder.
A lire aussi

Il n'y a pas que les vingtenaires pour qui 2020 a été dure. Les célibataires qui veulent faire des rencontres aussi, ont morflé. Car impossible de se fréquenter dans les bars, les boîtes, les soirées d'ami·e·s pendant la quasi totalité de l'année, soit une bonne partie des lieux où l'on aurait pu, potentiellement, tomber sur quelqu'un qui valait le coup. Reste les applis. Cloîtré·e chez soi, on a assez de temps pour le passer sur notre téléphone. Pour "matcher", faire le premier pas, discuter, lancer un appel (voire un date ?) en visio, se promettre de se retrouver dans la vraie vie une fois que tout ça sera fini.

Nos préoccupations extérieures se sont forcément immiscées dans toutes ces conversations avec autrui, et ont fini par forger des tendances inédites. Tinder, qu'on ne présente plus, a d'ailleurs fait l'audit des références culturelles et sociétales qui ont fleuri sur sa plateforme française. Dans les bios des membres, précisément. Des aperçus de leur humeur et de leur personnalité qui ont permis de discerner ce qui les a touchés, et surtout comment la situation les a poussé à la créativité, à la "résilience". Aperçu.

Koh-Lanta, "doute" et papier toilette

"Koh-Lanta, autant mentionnée dans les bios Tinder que le reconfinement", assure l'appli dans un communiqué, et cinq fois plus qu'en 2019. L'émission présentée par Denis Brogniart depuis les îles Fidji, où se déroulaient les vingt et vingt-et-unième saisons intitulées L'Île des Héros et Les 4 Terres, a réchauffé le coeur des Français·e·s en mal de voyage. Pendant le premier et le deuxième confinement, chaque épisode a inspiré les punchlines et les multiples façons d'attirer l'attention. Un monument dans le paysage audiovisuel français, comme dans nos coeurs.

Autre classement non négligeable : les emojis les plus populaires utilisés par les inscrit·e·s. En tête, celui qui représente une personne qui hausse les épaules. Le doute. Un indice pas vraiment subtil de l'incertitude qui nous entoure depuis quasi un an maintenant, suivi de près par le rouleau de PQ (pénurie oblige), le bonhomme masqué (pour des raisons évidentes), la bière qui éclipse le verre de vin et la petite plante qui semble crier un désir de nature difficile à contrôler.

Et puis, il y a celui qui clame nos convictions.

Black Lives Matter en (première) ligne

"Le soutien au mouvement Black Lives Matter a été la cause majeure de 2020 : c'est la prise de position la plus répandue sur Tinder", analyse la plateforme. "En juin l'emoji [qui représente un point noir levé] a quadruplé dans les bios des membres en même temps que la mention 'Black Lives Matter'. Pour ne pas perdre de temps avec un mauvais match, certains n'ont pas hésité à écrire 'Swipe à gauche si tu ne soutiens pas BLM'." Un constat révélateur de l'ampleur du mouvement, de son avancée et de l'importance de ce combat historique pour nombreuses générations qui ne veulent plus accepter les fléaux de leur société.

Pour finir, le géant du dating donne quelques idées pour casser la glace avec nos matchs en 2020 (voire 2021). Nos préférées : "Je cherche un +1 pour mes Zoom en famille" et "Peut-être asymptotique au Covid-19 mais clairement pas à ton charme". A copier sans modération.