"Journée de la femme" : ces marques qui sont encore à côté de la plaque

Ces pubs sexistes pour la "journée de la femme"
Ces pubs sexistes pour la "journée de la femme"
On aimerait que cela soit dans un univers parallèle, celui de la "Journée de la fââme", mais non, nous sommes bien en France en 2019 et des marques utilisent encore la journée internationale des droits des femmes du 8 mars pour faire du marketing.
A lire aussi

Bon bah voilà, ce vendredi, on va encore nous offrir des roses, nous faire des promos sur le parfum, nous souhaiter une "bonne fête". Parce que vendredi, c'est le 8 mars, journée internationale des droits des femmes.

Mais pour le marketeux·ses de bas étage, c'est la "Journée de la fââme", ce terme qui revêt du sexisme bienveillant.

Alors, nous vous avons préparé un petit florilège de ces marques qui n'ont encore rien compris. Vous nous direz : "Est-ce qu'on doit faire de la pub à ces marques qui surfent sur le 8 mars pour faire du marketing qui vire au grand n'importe quoi le 8 mars ?"

Petite précision : pour celles qui auraient décidé de surfer sur le bad buzz pour faire parler d'elles et ainsi faire du marketing à très très court terme, nous allons parler de vous dans cet article, mais pour vous faire passer dans la case des ringards.

Et malheureusement, il n'y a qu'à se baisser.


C'est parti pour le sexisme avec cette publicité de Nocibé reçue par ses client·es proposant (très original) des réductions sur ses produits cosmétiques pour la journée du 8 mars et un miroir gratuit offert par la marque Dior.

Nocibé et sa pub sexiste pour le 8 mars
Nocibé et sa pub sexiste pour le 8 mars

Dans les restaurants Courtepaille, c'est saucisses entre copines.

8 mars Courtepaille
8 mars Courtepaille

On a le droit également, comme pour la fête des mères, aux traditionnels articles de cuisine.

Termomix gratuit
Termomix gratuit

L'hôtel Miramar La Cigale d'Arzon dans le Morbihan vous offre une coupette.

Coupe de champagne gratuite
Coupe de champagne gratuite

Cette animalerie d'Andrezieux-Boutheon dans la Loire vous offrira une rose. Un grand classique de la "journée de la fââme".

Rose gratuite
Rose gratuite

Au MuPop, le musée des musiques populaires de Montluçon dans l'Allier, c'est entrée gratuite pour les filles ! Attention, il faut montrer votre carte d'identité pour écouter gratuitement de la musique de bal musette.

Musée des musiques populaires de Montluçon
Musée des musiques populaires de Montluçon

Il y a les marques de bijoux bien connues et les marques de régimes qui se permettent des promos complètement déplacées.

Reduction régime
Reduction régime
Réduc bijoux
Réduc bijoux

Soirée rien que pour vous les filles ! #Ausecours

Soirée
Soirée

Il y a aussi les "fêtes" un peu maladroites de certaines municipalités comme celle de Crest qui, vendredi 8 mars, organise des ateliers Do it Yourself origami et poterie. L'atelier poterie, super pratique pour lutter contre le harcèlement sexuel au travail...

Atelier poterie à Crest
Atelier poterie à Crest

Pour faire passer le message, certain·es n'hésitent pas à troller les annonces "journée de la fââmme" dans les ascenseurs de leur entreprise leur proposant une fleur gratuite le 8 mars.

Petit rappel : non, on ne veut pas de Thermomix gratuit, on veut un congé paternité plus long et la PMA pour toutes, on ne veut pas de réductions sur le parfum mais des tampons sans pesticides, on ne veut pas d'entrée gratuite pour quoi que ce soit, on veut pouvoir se payer notre entrée nous-même avec un salaire égal à celui des hommes. On ne veut pas d'atelier de coiffure ni de manucure ni de modelage gratuit, on veut la fin de la beauté normée. On ne veut pas de coupe de champagne ni qu'on nous souhaite "bonne fête", on veut la fin des violences conjugales.