Voici les femmes engagées lauréates du prix Gisèle Halimi 2022

Gisèle Halimi
Gisèle Halimi
Pour la 5e année du prix Gisèle Halimi, un concours d'éloquence sur les thématiques des droits des femmes visant à promouvoir leur parole, 8 femmes engagées ont disposé de 8 minutes pour convaincre sur des sujets d'actualité donnés. En voici les lauréates.
A lire aussi

Le 7 janvier, Anne-Cécile Mailfert, présidente de la Fondation des Femmes qui organise le prix d'éloquence Gisèle Halimi, s'adressait à l'avocate disparue en 2020 par le biais d'une lettre posthume.

"Avant de décéder, vous nous l'aviez autorisé, et nous tâcherons d'être à la hauteur de cette confiance accordée", lisait-elle au micro de France Inter en évoquant le concours. Voilà plus d'un an que vous êtes partie et vous nous manquez cruellement ici. Il y a tant de vos pas qui dans l'histoire des femmes résonnent de nos combats. (...) Vos plaidoiries ont amélioré nos vies."

"J'aurais aimé écrire mon admiration pour votre entrée au Panthéon, mais pour vous pas de Panthéon", poursuit la militante. "Après concertation, il en a été décidé autrement par votre famille et Emmanuel Macron. Pourtant, quelle autre combattante répondrait mieux à la devise 'Aux grandes femmes, la patrie reconnaissante", déplore-t-elle.

8 femmes engagées, 8 minutes de discours

Pour cette 5e édition, les candidates ont continué de rendre un femmage à celle qui leur a, par bien des aspects, ouvert la voie. Chacune s'est vue attribuer un thème fort des combats féministes de l'année 2021, et toutes l'ont décortiqué à leur façon le 10 janvier au soir depuis le théâtre de l'Odéon, à Paris.

On a ainsi découvert Carele Ngaleu Monkam, lycéenne, qui abordait #IWasCorsica ; Floriane Stricot, avocate, avec le mouvement #MeTooInceste ; Marina Pezeril, déléguée MGEN Ile-de-France qui défendait #TuSerasUnHommeMonFils ; France Boulanger, comptable qui revenait sur #StopTalkingStartFunding ; Marie Laguerre, étudiante en architecture, s'est emparée de #OuEstPengShuai ; Maïmouna Haïdara, avocate, de #DoublePeine ; Isabelle Derrendinger, secrétaire générale au conseil de l'ordre des sages-femmes, de #MonPostPartum, et enfin Roukiata Ouedraougo, autrice et humoriste, du thème #RegardeMoiBien.

Au terme de la soirée, animée par l'ex-avocate devenue comédienne Caroline Vigneaux, trois prix ont été décernés par le jury composé du gynécologue Denis Mukwege, la journaliste Lauren Bastide ou encore Julie Gayet. Le Prix Coup de coeur est revenu à Roukiata Ouedraougo, le Prix du Président du jury à Carele Ngaleu Monkam et le Prix Gisèle Halimi 2022 à Maïmouna Haïdara qui a brillé sur le sujet #DoublePeine.

Les performances sont à revoir sur les réseaux sociaux de la Fondation des Femmes.