"Pékin Express" 2014 : pas d’argent pour les familles qui hébergent les candidats

"Pékin Express" 2014 : pas d’argent pour les familles qui hébergent les candidats
"Pékin Express" 2014 : pas d’argent pour les familles qui hébergent les candidats
Alors que M6 diffusera ce mercredi soir la dernière étape en Birmanie de cette saison de « Pékin Express », des journalistes ont pu rencontrer les locaux ayant hébergé les candidats pour une ou plusieurs nuits. L'occasion pour eux de juger de l'hospitalité des Birmans.
A lire aussi


Alors que la dixième saison de « Pékin Express », baptisée cette année « A la découverte des mondes inconnus » bat son plein sur TF1, une poignée de journalistes avaient été convié en Birmanie lors du tournage, afin de suivre les candidats et de vivre la dernière étape en Birmanie comme s'ils étaient l'un d'entre eux. L'occasion également, pour les journalistes, de tester l'hospitalité des Birmans. Ainsi, Sylvain Merle, envoyé spécial pour Le Parisien, étaient avec Daisi et Natasha lorsque ces dernières ont trouvé refuge pour la nuit chez une certaine Mme Dow Kyin Aye.

« C'est la première fois que j'héberge des étrangers. Normalement, on n'a pas le droit »

« Selon nos traditions, quand un visiteur un encas au binôme. Et d'ajouter : « C'est la première fois que j'héberge des étrangers. Normalement, on n'a pas le droit, mais l'information a circulé la veille que des Français allaient venir pour chercher un logement et qu'on pouvait les accueillir ». Une nuit passée chez l'habitant qui n'aura rien coûté aux candidates, la pépiniériste de 63 ans n'ayant pas reçu le moindre centime pour son geste. Pour autant, elle gardera certainement un bon souvenir de ces deux étrangères. « Je leur ai offert du thé et nous avons regardé un peu la télévision avant de dîner. Je ne comprenais pas, mon gendre a un peu traduit mais je les ai trouvées très polies », a-t-elle fait savoir.