Wikipédia : Ségolène Royal, le "personnage historique" plus controversé que Jésus

Wikipédia : Ségolène Royal, le "personnage historique" plus controversé que Jésus
Wikipédia : Ségolène Royal, le "personnage historique" plus controversé que Jésus
Dans cette photo : Ségolène Royal
En France, Ségolène Royal est le sujet le plus controversé sur Wikipédia. Interrogée sur les résultats de cette étude publiée il y a quelques semaines, Ségolène Royal a expliqué qu'elle était « devenue une sorte de personnage historique », au centre d'un « événement médiatique mondial ».
A lire aussi


Ségolène Royal plus controversée que… Jésus. C’est la découverte stupéfiante qu’un groupe de chercheurs hongrois, britannique et américain a faite en se penchant sur les sujets les plus controversés de Wikipédia dans 13 pays. Résultat, si Jésus est unanimement contesté, en France, Ségolène Royal est le sujet le plus polémique sur Wikipédia. Son texte a notamment subi de nombreuses « révocations » au sujet de sa biographie, de sa rencontre avec Patrick Dewaere ou encore de la circulaire Royal pendant l’affaire d’Outreau. Un constat quelque peu étonnant sur lequel l’ex-candidate à la présidentielle invitée mercredi de l’émission « Tout et son contraire » sur France Info a été interrogée.

« Un évènement médiatique mondial »

Pour Ségolène Royal, l’explication de cette controverse est simple : elle est un « personnage historique » : « Je pense que l’élection présidentielle de 2007, on ne s’en est peut-être pas rendu compte ici en France, a eu un impact mondial considérable. Cette campagne a été suivie dans le monde entier parce que c’était stupéfiant que dans le pays des rois de France [...] une femme et une mère de quatre enfants arrive au second tour de l’élection présidentielle. Cela a été un événement médiatique mondial. » Et d’ajouter : « La masse d’articles, d’émissions… ça a beaucoup étonné. Donc je suis devenue une sorte de personnage, un peu, déjà, historique, malheureusement, car je suis encore vivante, rassurez-vous. (rires) »

« Une foule de supporters, de soutiens »

Et si elle s’est questionnée au sujet de sa page Wikipédia, Ségolène Royal a pourtant avoué qu’elle ne s’y rendait jamais : « Je pense avoir sur Internet une foule de supporters, de soutiens, de gens qui m’aiment et qui vont sur Wikipedia et qui s’occupent de ça. C’est ça aussi que j’ai découvert. Il y a des milliers de gens qui passent leur temps à corriger, à me défendre. C’est très touchant ». Mais, elle s’y est engagé : « Il faut que j’y aille, d’ailleurs, pour voir ce qu’il se passe. »



VOIR AUSSI

Wikipédia : Ségolène Royal plus controversée que Jésus
Ségolène Royal : sa folle semaine médiatique
Ségolène Royal, 29e senior la mieux habillée au monde : ah ?
Ségolène Royal annonce son retour… en librairie