Site web de Carla Bruni : une pétition est créée, elle répond aux attaques

Site web de Carla Bruni : une pétition est créée, elle répond aux attaques
Site web de Carla Bruni : une pétition est créée, elle répond aux attaques
Dans cette photo : Carla Bruni-Sarkozy
Depuis le début de la semaine, le site de la fondation Carla Bruni-Sarkozy fait parler de lui : alors qu’un récent rapport de la Cour de comptes explique qu'il a coûté 410 000 euros au contribuable, des pros du web expliquent que ce coût exorbitant est totalement injustifié. Sur Change.org, une pétition exige que Carla Bruni fasse don de 410 000 euros à des associations caritatives. Par communiqué, l’équipe de la fondation met en cause la véracité des chiffres donnés.
A lire aussi
LeBonCoin.fr : des parents recrutent un prof de collège via le site de petites annonces
education
LeBonCoin.fr : des parents recrutent un prof de collège...


La fondation Carla Bruni-Sarkozy fait parler d’elle, et non pas pour quelque action de charité. Un rapport de la Cour des comptes, publié sur le site Politique.net, dévoile le prix de site de Carla Bruni : son développement a coûté 410 000 euros au contribuable. Olivier Laurelli, spécialiste en sécurité des communications, dévoilait dans un billet publié sur son blog le coût réel d’un tel site. Le résultat a de quoi choquer.

Une pétition en ligne

Après la surprise, l’indignation : une pétition, publiée sur le site Change.org, exige que Carla Bruni-Sarkozy rembourse les 410 000 euros… En en faisant don à une association.  « Comment peut-on accepter, alors qu'on demande des efforts importants à tous, que la première dame profite de sa position pour faire financer ce qui relève d'une dépense privée ? », questionne Nicolas Bousquet, créateur de la pétition. Qualifiant cette dépense d’ « indécente », il explique à son tour que ce coût est largement surestimé : selon lui, le site aurait dû être facturé moins de 10 000 euros.

Plus de 46 000 signataires en quelques jours

« Nous ne sommes pas les porte-monnaie de nos élus », explique-t-il, « nous payons des impôts pour la communauté, pas pour satisfaire les besoins luxueux de ceux-ci ou de leurs proches ». La pétition a déjà récolté plus de 46 000 signatures, qui demandent à la l’ex-première dame de faire « un don de 410 000 euros à des associations caritatives qui œuvrent pour les plus démunis », puisque sa fondation dit agir pour aider « les publics vulnérables ».

La réponse de la fondation

Le 25 juillet, un communiqué est publié sur le site de la fondation Carla Bruni-Sarkozy. L’équipe dément les informations données par la Cour des comptes, jugeant  qu’il est « désarmant de constater que si beaucoup ont noté l'absurdité de la chose, personne n'a songé à en vérifier la réalité ».

« Tous les contenus visibles sur ce site ont été intégralement financés par la fondation. Ils n'ont été en aucune façon financés par l'État ou quelque autre entité extérieure à la fondation, et ceci depuis la création du site », expliquent-ils.

Victoria Houssay

VOIR AUSSI

Site web de Carla Bruni-Sarkozy : pourquoi fait-il grincer des dents ?
Carla Bruni : Sarkozy, mes enfants, la chirurgie et moi
Carla Bruni se confie sur l’affaire Bettencourt, son album, Le Pingouin