Le Prince Charles pose un lapin au maire de Merville-Franceville

Le Prince Charles pose un lapin au maire de Merville-Franceville
Le Prince Charles pose un lapin au maire de Merville-Franceville
Attendu dans le Calvados pour assister à la commémoration du 70e anniversaire du Débarquement le 6 juin prochain, le Prince Charles a fait savoir qu'il ne viendrait finalement pas. Au grand dam d'Olivier Paz, le maire de Merville-Franceville qui apprécie modérément cette annulation de dernière minute. En colère, l'édile a décidé de se rendre à Londres ce mercredi pour remettre une lettre au secrétariat du Prince.
A lire aussi
Une paire de fesses sur la façade des Galeries Lafayette : la Mairie de Paris réagit
News essentielles
Une paire de fesses sur la façade des Galeries Lafayette...


C'était, d'après Olivier Paz, un évènement prévu de longue date. À l'occasion des commémorations du Débarquement du 6 juin 1944, le maire de Merville-Franceville, commune du Calvados (14) se faisait une joie d'accueillir le Prince Charles. Mais, à quinze jours du D-Day, Clarence House a fait savoir que le successeur au trône britannique ne ferait finalement pas le déplacement pour cause d'agenda surchargé.

Le désistement du Prince Charles, largement relayé par les médias français, n'a pas franchement fait plaisir aux Francevillais et à Olivier Paz. « Nous travaillons depuis des semaines à la venue du Prince Charles, a déclaré mardi le maire de Merville-Franceville sur les ondes de France Info. Le prince Charles se prive de quelque chose qui est assez incomparable [...] Quand les douze ou quinze vétérans posent leur canne et défilent devant la casemate numéro un, ça vous prend aux tripes. Et je regrette que le Prince ne puisse pas voir ça car c'est quelque chose qui vous remue au fond de vous-même. »

Une pétition remise à Clarence House

Et si la commune a investi plus de 60 000 euros dans l'organisation des festivités, Oliviez Paz a affirmé mardi sur Europe 1 que son mécontentement n'avait « rien à voir avec l'argent ». Bien décidé à signifier au Prince Charles son « coup de sang », il a aussi prévu de se rendre ce mercredi 21 mai à Londres pour remettre au secrétariat du Prince Charles une lettre signée par plus de 1 000 Francevillais. « On ne force pas le Prince Charles d'Angleterre à aller dans un endroit où il n'a pas décidé d'aller, a-t-il expliqué. Mais grâce à cette mobilisation, j'espère que la ville ne sera pas oubliée lors de la prochaine venue du Prince en Normandie. » Peu de chance toutefois que le Prince Charles réceptionne lui-même la missive : Clarence House a en effet indiqué qu'il était actuellement en visite au Canada.

Si la venue du Prince Charles dans la petite ville de Merville-Franceville est compromise, les Normands auront toutefois l'occasion de l'apercevoir à d'autres cérémonies prévues pour le 70e anniversaire du Débarquement, puisqu'il se rendra les 5 et 6 juin prochain avec son épouse Camilla et la reine Elizabeth II à Ranville pour un déjeuner avec d'anciens combattants, ainsi qu'à Courseulles-sur-Mer, Bayeux ou encore Colleville-Montgomery-Plage.