12 idées d'activités à faire à moins de 10 km de chez soi

Confinement : que faire à moins de 10 km de chez soi ?
Confinement : que faire à moins de 10 km de chez soi ?
S'il est aujourd'hui interdit de s'éloigner de plus de 10 km de chez soi, la bonne nouvelle, c'est que l'on est autorisé à être dehors, sans attestation et sans limitation de temps. Mais quoi faire pendant ce bol d'air salutaire ? On vous donne quelques idées d'activités pour vous aérer à promixité de chez vous.
A lire aussi

On tremblait à l'idée de devoir rester enfermé·e chez nous pour un nouveau printemps sinistre, claquemuré·e à domicile à cause de ce satané Covid. Mais alors que la troisième vague déferle en ce moment sur la France et que nous devons faire face à de nouvelles restrictions pour enrayer cette flambée, le confinement dur n'est plus d'actu, contrairement à l'épisode de mars 2020.

Pour cette saison 2021, la donne a changé. Nous avons le droit de sortir de chez nous, sans attestation et sans limitation de durée. Seule restriction : rester dans un rayon de 10 kilomètres autour de son domicile.
Bon, 10 km, c'est peu, mais cela permet quand même de faire pas mal de choses en extérieur pour prendre soin de son corps et de sa santé mentale. Et éviter de péter un câble. Voici quelques idées.

1- Aller courir (même lentement)

On ne vantera jamais assez les bienfaits du running sur la forme physique et le mental. On muscle son corps et son coeur, on booste son immunité, on se vide la tête et on fait retomber le stress (entre autres). Bref, enfilez votre short ou votre jogging, dégainez vos baskets, branchez votre playlist de Rocky et faites un tour du quartier. Ca fait un bien fou, même 10 minutes.

2- Faire une marche méditative

Voilà comment allier l'utile à l'agréable : on se dégourdit les jambes en faisant un tour dans le quartier (ou dans un coin de verdure si vous avez la chance d'être loin d'une zone urbaine) et on respire calmement et sereinement. Soit avec un casque et une appli de méditation guidée (on adore "Calm" par exemple), soit toute seule, en adoptant la cohérence cardiaque (on inspire 5 secondes, on expire 5 secondes), très efficace pour se calmer et se relaxer.

3- Faire du yoga dans un parc

Vous êtes trop timide ? Oubliez vos complexes. La crise du Covid remet tout en perspective : rien n'est "étrange" ou "normal". On installe donc notre tapis dans le parc le plus proche (si nous avons la chance d'en avoir un à moins de 10 kilomètres) et on fait notre salutation au soleil (ou autres postures bienfaisantes contre le stress) pour respirer et se détendre. Vous pouvez même inviter une copine pour faire un session ensemble. En respectant les règles de distanciation sociale, bien sûr. Autre option : la corde à sauter, très efficace pour booster son cardio et évacuer les tensions accumulées ces derniers mois.

4- Faire le plein de produits locaux

Les petits commerçants sont en souffrance et c'est le moment de les soutenir. Au lieu de filer dans le premier supermarché bondé, on va donc à la découverte des petits commerces du quartier pour faire ses courses. Et on privilégie les produits locaux pour soutenir les filières éthiques et de proximité (en gros, on bannit le raisin importé d'Afrique du Sud- non mais).

Faire du yoga dans un parc
Faire du yoga dans un parc

5- (Re)découvrir le quartier

On parie que vous ne connaissez pas vraiment votre ville ? Il y a sans doute des lieux cachés, des monuments, des petites rues planquées que vous n'aviez jamais encore remarqués ou explorés. C'est le moment d'ouvrir les yeux et de fouiner. Vous risquez d'être surprise.

6- Filer à la librairie

Le couvre-feu à 19h a rallongé nos soirées. Et c'est le moment de profiter de ce temps qui nous manque habituellement cruellement. On entre donc dans la librairie la plus proche pour s'approvisionner en classiques ou découvertes surprenantes. Et si vous êtes en panne d'inspiration, on vous donne plein d'idées de livres à acheter ici.

7- Voir un·e ami·e

Si les regroupements de plus de 6 personnes sont interdits, vous pouvez cependant donner rendez-vous à une copine ou un copain pour aller faire un tour ou juste vous poser sur un banc et papoter. Le tout est de bien porter le masque, de respecter les règles de distanciation sociale (2 mètres) et de ne pas boire d'alcool (interdit sur la voie publique). Continuer à entretenir un semblant de lien social pendant cette période est bénéfique. Profitez-en !

8- S'offrir une plante

Les plantes font un bien fou au moral. Et elles changent la physionomie d'un intérieur. Et si vous habitez à proximité d'un·e fleuriste, filez choisir une jolie plante ou un bouquet pour vous rebooster. Bonus : vous échangerez probablement avec ce·tte passionné·e des végétaux. Souvent chouette.

Se relaxer pendant le confinement
Se relaxer pendant le confinement

9- Aller boire un coup

Si les bars et restos sont fermés, certains commerçants ont installé des ventes à emporter. Offrez-vous un café ou une boisson rafraîchissante avant d'aller faire un petit tour dans le coin. Une manière de les soutenir tout en créant du lien.

10- Se mettre à la "guerilla gardening"

Rappelez-vous : "Nous sommes en guerre". Mais pas uniquement contre le virus. Contre le manque d'espaces verts, contre le béton qui bouffe la moindre touffe d'herbe. Et c'est pour quoi on fait de nos sorties de vraies petites missions écolos pour refleurir notre quartier. Soit on achète des sachets de graines et on les sème dès que l'on aperçoit un petit espace sans verdure, soit on s'arme de "bombes à graines". C'est ludique, utile et ça fait même une chouette activité pour les enfants.

11- Prendre des photos

C'est le moment rêvé pour s'initier à la contemplation et de guetter les petits miracles quotidiens (oui, oui, il y en a, promis). La vie a (un peu) ralenti, les oiseaux sont revenus, les arbres verdissent et les fleurs nous enchantent. Dégainez votre téléphone portable ou d'un appareil photo et capturez ces instants enchanteurs du printemps. Photographiez aussi ces rues désertées ou ces ballets de personnes masquées dans la rue. C'est historique (et on espère que nous n'aurons plus à le revivre).

12- Dégourdir les jambes des enfants

Les écoles vont bientôt fermer et les bambins vont avoir besoin de s'occuper (on connaît par coeur le fameux "je m'ennuie"). On prend donc la direction du parc, on sort les vélos ou la trottinette, on les cale sur un toboggan. Ou on les lance sur de jolies activités "nature" comme reconnaître le chant des oiseaux, créer un herbier ou un cahier sensoriel.