Loi sur la burqa : 27 à 28 femmes verbalisées en moins d'un mois

Loi sur la burqa : 27 à 28 femmes verbalisées en moins d'un mois
Loi sur la burqa : 27 à 28 femmes verbalisées en moins d'un mois
Depuis l'entrée en vigueur de la loi interdisant le port de la burqa et du niqab dans l’espace public, 27 à 28 femmes auraient fait l’objet d’une verbalisation, selon le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant. Soit un peu plus d’un PV par jour pour port de voile intégral.
A lire aussi
Les femmes méritent-elles un cadeau pour avoir porté un enfant pendant 9 mois ?
News essentielles
Les femmes méritent-elles un cadeau pour avoir porté un...

Hier sur RTL, Claude Guéant s’est félicité de l’efficacité de la loi interdisant le port du voile intégral dans l’espace public. Objet de multiples débats et polémiques, cette loi est finalement entrée en application le 11 avril dernier : elle punit d’une amende de 150 euros toute personne dissimulant son visage ou son corps dans l’espace public, soit la rue, les commerces, les établissements administratifs, les gares ou les aéroports. « Beaucoup de craintes avaient été exprimées à ce propos. On disait que c'était inapplicable. En fait, il y a eu 27 ou 28 verbalisations qui sont intervenues, cela s'est toujours passé sans problème », a fait remarquer Claude Guéant sur les ondes de RTL.
Pour exemple, l’un des derniers cas en date a eu lieu à l’aéroport de Roissy. Une Américaine de 40 ans résidant en France, est arrivée de Jeddah (Arabie Saoudite) entièrement voilée. Elle avait accepté de retirer son voile pour les contrôles, mais l’a ensuite remis dans l'aéroport et a écopé d’un PV.
Le ministre de l’Intérieur n’a pas précisé si un stage de citoyenneté avait été préconisé pour ces récalcitrantes du voile.
(Source : Belga)

VOIR AUSSI

Burqa : comment les forces de l’ordre vont appliquer la loi
Pas de voile pendant les sorties scolaires
Burqa et voile islamique au travail
Burqa : diversité doit rimer avec laïcité