10 super cadeaux à (s')offrir pour un Noël féministe

10 super cadeaux à (s')offrir pour un Noël vraiment féministe
10 super cadeaux à (s')offrir pour un Noël vraiment féministe
Places de spectacle, Beaux Livres, goodies... En cette année 2021, on célèbre Noël en (s')offrant des cadeaux à la fois amusants, intelligents, beaux et militants.
A lire aussi

Livres beaux à se damner et stand up stimulant, illustrations révolutionnaires à placarder aux murs, goodies girl power et autres revues qui en jettent... Pour Noël 2021, les cadeaux qui se retrouveront sous le sapin seront à n'en pas douter féministes et inspirants. Notre liste est là pour s'en assurer.

Alors, on s'offre quoi ?

Un beau livre : "Femmes d'art" de Marie Stéphanie Servos

"Femmes d'art", Beau Livre esthétique et féministe.
"Femmes d'art", Beau Livre esthétique et féministe.

"L'art du XXIème siècle sera féminin", nous assure ce magnifique livre. Un ouvrage imposant (couverture rigide, illustrations abondantes deux-cent pages durant) pour dire la richesse des femmes qui font l'Histoire de l'art. On retrouve ainsi dans Femmes d'art, préfacé par Rebecca Amsellem, des pionnières comme l'artiste peintre et photographe Dora Maar et l'expressionniste américaine Lee Krashner.

Mais également des griffes plus contemporaines : la photographe Charlotte Abramow, qui a maintes fois collaboré avec la chanteuse Angèle, l'artiste pluridisciplinaire franco-japonaise Tiffany Bouelle, la peintre suédoise autodidacte Zahra Holm... Le visuel de l'ouvrage, foisonnant, est enrichi d'interviews étendues. Une petite bible à partager.

Femmes d'art, par Marie-Stéphanie Servos, Editions Deluc, 24,90 euros.

Pour les enfants : la Box Tchika

Initié par la journaliste Elisabeth Roman, Tchika est le premier magazine d'empowerment pour les 7-12 ans. Le site de cette enthousiasmante revue jeunesse féministe propose également à l'approche des fêtes sa box "Les héroïnes de Tchika", sur la droite lignée de ce que le magazine valorise : des role models inspirants et militants.

Dans cette box se retrouvent ainsi le onzième numéro du magazine Tchika, mais aussi le carnet d'aventures de Nellie Bly, un serre-tête Frida (Kahlo), un poster Joséphine Baker, un bandana Rosie The Riveter (ou Rosie la Riveteuse), 52 cartes, trois badges Marie Curie et Rosa Parks, un patch à l'effigie des soeurs Serena et Venus Williams, ainsi que les bios des héroïnes en question. Un vaste programme pour 50 euros seulement.

Tchika propose également une formule Box + Abonnement à 80 euros. A consulter ici.

Une place pour un spectacle : "Bonhomme" de Laurent Sciamma

"Bonhomme", un spectacle féministe et caustique.
"Bonhomme", un spectacle féministe et caustique.

"Et allez, encore un artiste politiquement correct au service de la nouvelle terreur féministe ! Laurent Sciamma propose un stand-up dangereusement bien-pensant fait d'écriture inclusive et de rose pour nos garçons. Bon, ça c'est sûrement ce que diraient les gens de chez Valeurs Actuelles". Le ton est donné avec cette accroche pleine d'autodérision : à travers son spectacle Bonhomme, Laurent Sciamma (frère de la réalisatrice féministe Céline Sciamma) propose un stand up rare en France.

Autrement dit ? Militant et drôle, féministe, caustique et éveillé. Une écriture qui a fait l'unanimité auprès des critiques. Et un spectacle à retrouver en tournée en France en 2022.

Un abonnement : à la revue "La déferlante"

Un numéro après l'autre, la revue féministe indépendante La déferlante ne cesse de s'enrichir. Le nouveau en date, le quatrième, en librairies le 3 décembre prochain, propose ainsi un foisonnant dossier sur l'amour comme révolution politique, coordonné par la journaliste Victoire Tuaillon, mais également un entretien croisé Christiane Taubira/Alice Diop, une interview de l'humoriste américaine Hannah Gadsby, un passionnant focus sur l'immense Virginia Woolf...

Le mieux est encore de se plonger dans ses 160 pages de réflexions libres et stimulantes. Pour ce faire, rien de tel que de s'abonner ou d'offrir un abonnement. Un abonnement - Durée libre est ainsi proposé (15 € tous les 3 mois au lieu de 19), ainsi qu'un abonnement de 6 mois (35 €), un an (65 euros) ou deux ans (125 euros).

La Déferlante propose également un abonnement d'un an pour précaires, étudiant·es, chômeur·ses à 56€ seulement. Des offres à étudier ici.

Des tableaux : ceux du Club de Bridge

Sur son site officiel, le Club de Bridge se définit comme une "communauté fluide" proposant un projet artistique inclusif au service d'une "culture de résistance et de poésie". Un programme réjouissant et subversif donc, qui se décline sous la forme d'oeuvres d'art. Plus précisément, une multitude de fanzines prints et de sérigraphies, à consulter ici, se déploie dans la boutique de ce collectif basé à Poitiers. Des esquisses qui claquent.

Les sérigraphies et print noir et blanc du Club de Bridge valorisent avec audace et style la culture queer, les mobilisations collectives et autres soulèvements militants, les identités qui s'émancipent de la binarité des genres. Un art visuel indé et engagé qui sort des cases, pour des tarifs oscillant de 20 et 50 euros.

Une bande dessinée : "On en a gros" de Gomargu

"On en a gros" de Gomargu, bébé féministe et cinglante.
"On en a gros" de Gomargu, bébé féministe et cinglante.

Dick pics, violences sexuelles, mansplaining, grossophobie, congé paternité, éducation genrée, post partum, mutilations génitales... A travers ses "chroniques d'un sexisme ordinaire", l'illustratrice Gomargu n'a jamais peur de s'attaquer de front aux problématiques et enjeux les plus tabous de la société. En découlent des planches sensibles et toujours percutantes.

Un éventail d'esquisses féministes en noir et blanc à retrouver dans l'album On en a gros, judicieuse synthèse du style de cette jeune artiste aux près de 40 000 fans sur Instagram.

On en a gros, par Gomargu. Editions Leduc, 160 p.

Des produits menstruels : la box de "Dans ma culotte"

Des produits menstruels : la box de "Dans ma culotte"
Des produits menstruels : la box de "Dans ma culotte"

Dans ce cadre festif, la marque de protections menstruelles alternatives Dans Ma Culotte vous propose sa box de Noël (ou "Red Christmas"), disponible à partir de jeudi 2 décembre. Vendue à 42 euros sur le site de Dans Ma Culotte, elle contient un shorty menstruel (noir ou bordeaux au choix) à personnaliser avec un patch thermocollant pop et coloré signé Malicieuse, la créatrice shop do it yourself. L'on peut également choisir un shorty ado.

La marque au slogan décomplexant ("Periods are cool") nous l'assure : "A Noël aussi on peut parler des règles et une culotte menstruelle c'est un vrai cadeau utile". La plateforme de Dans ma culotte propose toutes sortes d'informations sur le pourquoi de cette alternative, ainsi que sur les raisons de choisir telle ou telle protection périodique.

Un sex toy : la gamme de "Puissante"

En ces temps hivernaux, quoi de mieux qu'un sex toy pour épicer les trop longues soirées. Cela tombe bien, la marque française Puissante vous propose notamment Coco, jouet tout de rose recouvert spécialement pensé pour la stimulation la plus optimale qui soit (dix modes différents pour l'aspiration et la vibration, sept modes d'intensité, trois modes aléatoires), livré avec un lubrifiant de poche et un guide d'utilisation.

Recommandée pour les fêtes : une carte cadeau Puissante permettant de laisser le choix au(x) destinataire(s). Des offres à explorer sur le site de la marque.

Un jeu de plateau : "DreamTeam"

Proposé par l'excellente maison d'édition La ville brûle, DreamTeam est un jeu de plateau inclusif, féministe et familial, pour 5 à 11 joueur·es, accessible à partir de 10 ans. Imaginé et illustré par l'autrice de bandes dessinées Chloé Wary, ce jeu investit l'univers du foot. Défis sportifs balle au pied (un ballon gonflable est inclus au jeu), questions de culture footballistique, impros, challenges de chant et de dessin sont proposés aux deux équipes qui s'affrontent lors de deux mi-temps de quarante-cinq minutes.

Les cages et accessoires sont à découper et à disposer sur le terrain (autrement dit le plateau). Par-delà les équipes, l'un des joueurs occupe le rôle primordial d'arbitre. A travers ses illustrations et cartes qui claquent, DreamTeam fait la part belle aux sportives badass. De quoi instruire et divertir toute la famille. A commander pour 34 euros 90.

Un jeu de cartes : "Discultons"

Un jeu de cartes : "Discultons" de Gender Games
Un jeu de cartes : "Discultons" de Gender Games

Léa, instigatrice du compte Instagram @mercibeaucul_, et Gender Games, à qui l'on doit des jeux féministes comme Bad Bitches Only, déploient un nouveau jeu : "Discultons". Comme le suggère cette boutade, ce jeu de 170 cartes porte sur les sexualités et les questions qu'elles posent sont autant "anatomiques que personnelles". Les cartes, à la production éthique et écolo, sont classées en "trois niveaux d'intimité" pour aborder les questions à son rythme.

Entre cartes Questions, et cartes Action. "Que vous soyez en couple depuis huit ans, que vous veniez de vous rencontrer, que vous soyez plan Q, exclusifs ou polyamoureux, une personne cis, trans ou non-binaire, pan ou hétéro, ce jeu est fait pour vous !", se réjouit l'éditeur, qui privilégie certains mots-clés : le débat, la bienveillance et bien sûr, l'écoute. "Discultons" est à précommander sur le site de Gender Games.

De quoi faire des heureuses et heureux.