Elles nous livrent leurs positions qui marchent à tous les coups

Elles nous livrent leurs positions qui marchent à tous les coups
Elles nous livrent leurs positions qui marchent à tous les coups
Amazone inversée, brouette, cunni dans la baignoire, douze femmes nous confient les positions sexuelles qui les font jouir à chaque fois. Inspiration et plaisir garantis.
A lire aussi

Parce que les évidences des unes font aussi le bonheur des autres, on a demandé à douze femmes quelle était leur position favorite au lit. Celle qui marche à tous les coups, qui a fait ses preuves plus d'une soirée arrosée ou d'un matin pressé. Sous la douche, au bord du lit, contorsionnée ou plus simple qu'on ne l'aurait imaginé, la liste est longe. De quoi donner des idées cul à celles qui ont envie de découvrir de nouvelles sensations, conseils pratiques à la clé. Bonne lecture...

Sarah : "Quand je mets mes jambes sur ses épaules"

"Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais je ressens beaucoup plus de sensations quand je suis placée comme ça. Peut-être un angle qui permet une pénétration en profondeur ? Et puis on peut se regarder dans les yeux, c'est assez excitant et très intime s'il s'agit de quelqu'un dont on est on est proche - ou dont on aimerait être plus proche d'ailleurs".

Emma : "La levrette allongée"

"Son sexe me touche au bon endroit sans que ce soit trop intense. Je ne suis pas vraiment 'écrasée' non plus par son corps alors je peux bouger mon bassin en même temps que le sien. Et comme ma tête est du côté de l'oreiller, pas besoin de me taper son haleine de bière dégueu si je couche avec en soirée".

Lauriane : "La cuillère"

"Généralement, c'est moi qui m'allonge derrière elle, et je l'embrasse dans le cou pendant que j'écarte doucement sa jambe pour caresser son clitoris. Doucement, puis plus intensément. Je la sens perdre pied - et prendre son pied - et ça me fait décoller moi aussi. Elle est tout à moi, et j'aime ça".

Stéphanie : "Debout dans la douche"

"La sensation est quasi unique. Peut-être que l'eau chaude contrastée avec le froid de la crédence y est pour quelque chose, ou seulement le fait d'être collé·e·s l'un·e contre l'autre à cause du manque d'espace. Mais toujours est-il qu'à chaque fois qu'on fait l'amour dans la douche, moi face aux parois, lui contre moi, c'est l'extase. Bon, depuis quelque temps, on fait gaffe à nos dépenses d'énergie, donc on coupe l'eau pour pas gâcher des litres pour nos petites gâteries. Mais le côté sauna de la cabine qui s'emplit de buée reste inchangé. Un bonheur".

Karine : "Allongée sur lui, à l'envers"

"J'avoue que ça demande une certaine dextérité, mais le résultat vaut l'acrobatie. Donc je vais essayer de résumer sans trop vous embrouiller. On s'allonge tous les deux sur le dos, côte à côte, je me glisse sur lui, dos à lui, puis son pénis en moi. Le haut de mon corps est légèrement relevé pour ne pas l'écraser et mes jambes son pliées et posées de chaque côté des siennes pour pouvoir faire un va-et-vient avec mon bassin. Ça ressemble un peu à une araignée, ou à un pont inversé si on fait du yoga. Et mon dieu, qu'est-ce que c'est bon".

Tiphaine : "Sur le dos, les jambes très écartées"

"Le truc qui me fait vriller, dans le bon sens du terme, c'est de ne rien avoir à faire. Je suis une grosse flemmarde du sexe, et je l'assume ! (rires) Du coup, avec ma copine, j'adore quand je m'installe contre un oreiller, que j'écarte mes jambes en 'grenouille', et que je la laisse glisser ses doigts un peu partout, puis sa langue. D'ailleurs rien que d'en parler, je fonds !"

Natacha : "Quand il me lèche dans la baignoire"

"Je précise 'baignoire' pour une raison : je suis dos au mur, lui sa tête entre mes cuisses, et je peux poser mon pied sur le rebord opposé. Il paraît qu'il y a des accessoires exprès qui permettent de ventouser une sorte de marche dans la douche, mais je n'ai pas encore investi. Donc la baignoire me suffit. L'essayer c'est l'adopter".

Maeva : "Le missionnaire, eh oui !"

"Je pourrais essayer d'inventer une position au mode d'emploi impossible mais pour être tout à fait honnête, ce qui me fait jouir à tous les coups, c'est le missionnaire. Est-ce que ça fait de moi une fille facile au sens propre du terme ? Sans aucun doute, et j'en suis fière ! Je crois que c'est la proximité avec l'autre, le fait de se connaître par coeur depuis des années... Et puis aussi l'angle de pénétration je pense. Un vrai hit !"

Charlotte : "Je l'appelle le piquet"

"Je ne suis pas très bonne pour retenir les noms des positions, et je ne suis pas sûre que celle-ci en ait un d'ailleurs. Je l'appelle 'le piquet' car j'ai seulement besoin d'être allongée sur le dos, raide comme... un piquet, donc. Lui, insère son pénis entre mes jambes. Le frottement de sa peau contre mon clitoris quand il me 'chevauche' et le fait que mon vagin soit resserré me donnent des sensations de dingue. Et zéro effort à fournir, un bonus non négligeable."

Rose : "Il est assis au bord du lit, je lui monte dessus"

"Il s'allonge sur le lit, les jambes qui pendent dans le vide. Moi, je m'assois sur lui, à genoux, et je penche légèrement mon dos en arrière, en montant lentement, puis en descendant. Quand la tension est à son comble, je vais d'avant en arrière avec mon bassin, effectuant des mouvements rapprochés et rapides qui font - pardonnez l'expression - monter la sauce, pour lui comme pour moi".

Irène : "La levrette"

"Rien de bien original, mais honnêtement je n'ai pas été déçue une seule fois par la levrette ! L'angle de pénétration fonctionne vraiment bien pour moi en ce qui concerne mon partenaire et nos corps. J'aime aussi la sensation de son pubis qui pousse mes fesses. C'est vrai que dit à voix haute, c'est un peu bizarre, mais c'est ce qui m'excite le plus".

Jeanne : "La brouette"

"Je l'ai testée la première fois il y a deux ans et ça a été une révélation. Alors, juste un petit conseil avant toute chose : ne pas tenter la position de la brouette bourré·e·s. Mieux vaut maîtriser son équilibre pour éviter de se casser un bras. Ou un genou. Mais sinon, le fait d'être portée et prise par derrière en même temps, c'est inégalable pour moi !"