5 positions sexuelles à tester sur une chaise

5 positions sexuelles à faire sur une chaise pour intensifier le télétravail
5 positions sexuelles à faire sur une chaise pour intensifier le télétravail
Le télétravail se démocratise et avec lui de nouvelles opportunités. Comme celles de pouvoir explorer des positions insoupçonnées sans quitter notre chaise. En voici cinq pour votre plus grand plaisir.
A lire aussi

La crise sanitaire en coince un bon nombre à la maison, derrière un bureau approximatif et une chaise pas vraiment adaptée. On passe de longues heures (mal) assis·e, à scruter un écran et à assister à des réunions Zoom qui auraient pu tenir en un email. "Frustrant" est un doux euphémisme.

Au-delà d'une humeur morose entretenue par des journées toujours plus courtes et l'impossibilité de sortir de chez soi (trop longtemps ni fréquemment, du moins), on commence aussi à être irritée par la routine forcée dans laquelle on s'installe, et notre corps à rouiller à cause du peu de mouvement. Il nous faut un remède.

Parce qu'allier l'utile à l'agréable est essentiel - et d'autant plus efficace - on vous propose de soigner le mal par le cul. Ou plus précisément, de rendre vos heures de dur labeur plus douces avec quelques positions sexuelles à faire à l'aide d'une chaise. Cinq, exactement, qui ne manqueront pas de vous remonter le moral, ni de détendre vos membres engourdis.

"Le sexe sur chaise est incroyablement sous-estimé et sous-utilisé", analyse Zachary Zane, activiste bisexuel et expert en sexualité, auprès du magazine Shape. "Ce n'est pas quelque chose auquel beaucoup de gens pensent, alors ils restent au lit". Et pour cause, d'après lui, le problème avec ce type de pratique "c'est qu'elle n'est pas toujours intuitive". "Il faut un peu plus de travail pour comprendre les angles, mais une fois que c'est le cas, ça en vaut absolument la peine".

Alors, à vous (deux) de jouer.

1- Le trône de fer

Petite dédicace évidente à la série Game of Thrones, la position dite du trône de fer implique, pour la faire courte, une levrette debout, les bras posés sur le dossier. Rien de bien sorcier donc, ni qui ne requiert des compétences acrobatiques extraordinaires. Et c'est justement ce qui nous séduit dans cette posture qui laisse nos bras libres et permet - presque - de continuer à bosser.

Comment faire : on se place face à l'arrière de notre chaise, en vérifiant au préalable que sa hauteur ne soit pas un frein à nos ébats, et que l'angle qu'on adopte en se penchant soit accessible à notre partenaire. Ensuite, c'est à lui ou elle de glisser par derrière, en nous tenant par les hanches pour plus d'intensité dans le mouvement de va-et-vient. Pour celles qui ne serait pas friandes - ici ou jamais - de pénétration, l'autre peut tout à fait s'agenouiller et nous lécher.

2- Le trépied

Idéale pour le sexe anal comme vaginal, celle qu'on appelle "le trépied" assure une pénétration peu profonde, et contrôlable, mais surtout un équilibre certain - non négligeable quand on fait l'amour avec comme troisième partenaire, une chaise. D'ailleurs, que vient-elle faire la dedans ? Servir de repose-pied, exactement. Et c'est là tout le sens derrière son nom. Voyez plutôt.

Comment faire : on se place debout face à notre partenaire, derrière le·laquel·le se trouve la chaise. Il·elle soulève notre jambe et la fait passer autour de sa taille. On pose le pied sur l'assise de la chaise et l'autre peut ainsi nous pénétrer en douceur.

3- La brouette assise

Clairement plus ambitieuse, la brouette assise nécessite une chaise sans accoudoir - et pas mal d'entraînement. Pour l'expert, il s'agit d'ailleurs d'une parade à ne pas prendre à la légère, ni sur laquelle trop s'attarder. "C'est une position amusante à essayer pendant une minute", et non dix, avise-t-il. Il assure toutefois qu'elle reste "géniale car elle permet vraiment au·à la partenaire qui pénètre de rentrer profondément". On prend note.

Comment faire : La personne qui pénètre s'assoit sur la chaise, celle qui est pénétrée se met sur ses genoux et se penche, en utilisant ses mains sur le sol pour s'appuyer, avant de relever ses jambes de chaque côté de la taille de son partenaire : cuisses contre l'assise, tibias contre le dossier.

4- Le koala

Comme son nom l'indique, le koala allie plaisir et intimité. Une étreinte d'autant plus agréable qu'elle demande quasi zéro effort, et permet de se retrouver après une journée éreintante. On se câline, on fait l'amour, on se prend dans les bras, on susurre des mots à doux à son oreille, et on oublie un instant que dehors, c'est le bordel.

Comment faire : on s'assoit sur les genoux de notre partenaire, face à lui ou elle, en croisant nos jambes derrière son dos et en plaçant nos bras sur ses épaules. Ensuite, c'est à nous de jouer, et de faire onduler nos hanches. Pour plus d'appui, on peut mettre la chaise face à un mur, afin d'y presser notre dos et ses genoux.

5- La tête en bas

On ne vous apprend rien, la jouissance n'est pas synonyme de pénétration, et inversement. Pour celles et ceux qui préféreraient donc s'en passer, on peut aussi utiliser chaise ou fauteuil comme un merveilleux accessoire de sexe oral. Cunnilingus, fellation, passage de langue plus ou moins intense sur des zones érogènes parfois insoupçonnées : tout le monde y trouve son compte. Et facilement, en plus de ça.

Comment faire : on s'assoit, on écarte les jambes, et on prend son pied. L'autre s'agenouille par terre et place sa tête sur notre sexe, avant de se mettre au boulot. Et puis à son tour. De quoi rendre nos après-midis confinées beaucoup plus palpitantes, ça va sans dire. Et de décompresser comme jamais.