Calendrier de l'avent cul : 24 défis pour jouir jusqu'à Noël

La lutine coquine, votre nouveau jeu de rôle ?
La lutine coquine, votre nouveau jeu de rôle ?
Au premier jour de décembre s'ouvre la première case du calendrier de l'avent. Un rituel quasi sacré qui implique généralement impatience et indigestion de chocolat. Pour changer, cette année, on vous propose la version cul, avec un défi quotidien jusqu'au 25.
A lire aussi

On a englouti notre (nos ?) calendrier de l'avent comestible en deux jours en novembre, il nous fallait donc dégoter une alternative rapidement qui ne soit, de préférence, pas uniquement composée de chocolats. Pourquoi pas une option cul ? Chaque jour, une position, un lieu, une activité érotique à faire avec l'autre pour patienter jusqu'au 25 décembre. Voire même, vouloir du rab pour se délecter plus longtemps de ces moments jouissifs et complices.

On vous a donc concocté une liste de petits plaisirs quotidiens pour occuper toutes ces belles journées qui nous séparent du réveillon. Bonnes fêtes de fin d'année !

1er décembre : Massage à l'huile (de cannelle)

On commence en douceur. Le 1er décembre, on prend un moment privilégié pour caresser l'autre à l'aide d'un produit qui sent bon les Fêtes : l'huile de massage à la cannelle, comme l'épice qui parfume à peu près tout à cette époque de l'année. Et le corps de notre partenaire, donc. Savoureux.

2 décembre : Faire l'amour deux fois dans la journée

Un challenge de taille quand on sait que le chiffre correspond à la moitié du nombre de rapports mensuels des millennials. On conseille de s'adonner à ce nouveau rituel une fois le matin, une fois le soir, ou comment bien démarrer et terminer la journée - et surtout dormir détendu·e.

3 décembre : Striptease à la sauce Christmas

All I Want for Christmas Is You, de Mariah Carey n'est pas uniquement réservée aux karaokés (bourrés) de soirée de Noël du boulot. C'est aussi un hymne à l'amour, pourquoi pas au sexe, et surtout le coup de pouce qu'il nous faut pour essayer de se foutre à poil en rythme.

4 décembre : Cuisiner nu·e·s

Les fêtes appellent à bouffer toujours plus, c'est l'une des raisons principales de notre passion pour cette période de l'année. Pourquoi ne pas allier cul et cuisine en concoctant une recette à deux dans le plus simple appareil - et déraper sur le plan de travail.

5 décembre : Regarder un porno ensemble

Une fois sous les draps, on lui montre le film X qui nous fait le plus frémir. Une pétite inclusive qui nous donne des envies de gang bang. Pas vraiment conseillé par les temps qui courent, mais idée à noter pour plus tard.

6 décembre : Ecouter un podcast érotique ensemble

Après les sensations visuelles, on passe au plaisir auditif. Les podcasts érotiques nous transportent, solo ou à deux, vers notre imaginaire débordant. On voyage... et on met nos désirs à exécution.

7 décembre : Se prendre un bon bain chaud à deux

On entend déjà les propriétaires de douche se plaindre d'ici : pas de panique, la cabine et le jet feront très bien l'affaire aussi. Le but, c'est simplement de se retrouver peau contre peau, mouillé·e·s par l'eau et la vapeur. De se pencher, et de se régaler.

8 décembre : Découvrir de nouveaux sextoys

On parle également de tous les modèles que l'on n'osait pas ramener dans la chambre jusque-là, ou que l'on gardait dans un coin de la tête pour une occasion spéciale. Les plugs, les vibro connectés, les boules de geisha... A nous de jouer - littéralement.

9 décembre : Faire l'amour par écrans interposés

Les restrictions sanitaires nous ont habitué·e·s aux échanges à distance, pourquoi ne pas utiliser Zoom et autres plateformes pour nos fantasmes charnels. Aujourd'hui, on s'y colle, même si ça veut dire s'isoler d'un bout et l'autre de l'appartement.

10 décembre : Se lancer dans un jeu de rôle coquin

Que le scénario tourne autour de Noël, du Père Noël, de la Mère Noël, d'une lutine coquine et de Rudolph, ou d'une histoire qui n'a absolument rien à voir, c'est au choix. L'important restant de se faire du bien, de sortir un peu des sentiers battus, et pourquoi pas de finir à quatre pattes.

De nouveaux sextoys à tester pour Noël.
De nouveaux sextoys à tester pour Noël.

11 décembre : Garder les lumières (de Noël) allumées

Rien de tel que de voir le corps de l'autre pour être encore plus excité·e. Aujourd'hui, on laisse seulement les guirlandes lumineuses du sapin pour un effet tamisé festif et jouissif.

12 décembre : Surprendre l'autre au réveil

Une fellation ou un cunnilingus plutôt qu'une alarme stridente qui fait vibrer les murs, voilà de quoi sera fait votre samedi. Bon week-end.

13 décembre : Se lancer dans le sexe version ASMR

L'ASMR a la cote. Maquillage, bouffe, même reprise des séquences politiques les plus connues... Niveau cul aussi, chuchoter a du bon. Au lieu d'écouter les autres le faire sur Youtube, on s'y met nous, en décrivant et murmurant chacun de nos gestes, chacune de nos envies à son oreille à lui·elle. Succès garanti.

14 décembre : Tout sauf la pénétration

Pour les couples hétéros, la pénétration est quasiment un automatisme. Ce soir (ou ce matin ou ce midi), on fait une croix sur le rapport phallocentré. On ne se sert que de ses mains, de sa bouche, de ses doigts, et on se rend compte qu'on devrait s'en tenir à ces membres-là plus souvent.

15 décembre : Attacher l'autre aux barreaux du lit

Avec des menottes, des liens ou une guirlande, c'est selon le niveau de notre obsession pour le thème saisonnier. Enfin attaché·e, l'autre est à notre (douce) merci.

16 décembre : Tenter l'expérience les yeux bandés

Cette fois, c'est à nous de se laisser guider. Il·elle nous place un foulard sur le regard pour nous priver d'un sens, et donc exacerber les autres. Intense.

24 défis pour un calendrier de l'avent cul
24 défis pour un calendrier de l'avent cul

17 décembre : Explorer le sexe sur une chaise

C'est jeudi, on est coincé·e à notre bureau dans le salon, télétravail oblige. On en profite pour tester une ribambelle de positions adaptées qui nous permettront de faire d'une pierre deux coups : tirer le sien pendant qu'on finit une réu en visio sans visio.

18 décembre : Tester tous les endroits de la maison où on ne l'a jamais fait

On s'est toujours demandé si la commode de la chambre d'ami·e·s était assez solide pour supporter notre poids (et le sien), l'heure de vérité a sonné. On passera aussi au crible la machine à laver, debout contre la porte d'entrée et par terre sur le tapis du salon.

19 décembre : Pratiquer le sexe oral au coin du feu

Hier on s'assurait du confort du sol de la pièce principal, on peut désormais s'y installer de nouveau en savourant quelques coups de langue au son envoûtant du crépitement des bûches. Pour les moins chanceux·se·s, l'option virtuelle Une cheminée à la maison, de Netflix fait très bien l'affaire. L'édition Noël avec We Wish You A Merry Christmas en fond sonore, surtout.

20 décembre : Recréer la scène de son film (de cul) préféré

Que ce soit Rose et Jack avant que le Titanic ne coule, ou une levrette sous le bureau issue d'une production X à budget (beaucoup) plus serré, l'heure est à la reconstitution. L'important : bien rentrer dans la peau du personnage.

21 décembre : Tenter l'aventure dans la voiture

On peut désormais de nouveau se déplacer librement, à pied mais aussi en caisse. Alors sur la route des vacances, on fait quelques pauses ci et là pour se détendre les jambes, et se monter dessus sur en baissant le siège passager.

22 décembre : Ne faire aucun bruit

Le retour dans la maison familiale pour les Fêtes invite de toutes façons au silence, d'autant plus excitant quand on saisit l'occasion pour en faire un challenge enivrant.

23 décembre : Ne pas se déshabiller

On avait enfilé notre plus belle tenue à paillettes, on la garde sans hésiter. On aura juste à profiter de quelques minutes de répit entre le plat et le dessert pour se retrouver dans la salle de bain, relever sa jupe ou défaire discrètement son pantalon. Notre partenaire glisse une main dans notre culotte et nous fait du bien ni vu ni connu. Une façon de rendre nos ébats quasi secrets, on adore ça.

24 décembre : Célébrer le réveillon en s'offrant des orgasmes. Oui, DES orgasmes.

On arrive au bout du parcours, c'est le moment de finir en apothéose. Et quoi de plus à propos que de miser sur une jouissance décuplée, qui appelle à l'extase et au laisser aller. Nos essais restent vains ? Tant pis, cette nuit, on fera une orgie de sommeil. Joyeux Noël !

Plus d'actu sur : Noël 2020 : idées de cadeaux, recettes, conseils psy...

Noël vegan : 3 recettes sans viande testées et approuvées pour Noël
Noël solidaire : 7 initiatives pour aider les plus précaires
Noël : le guide anti-sexisme parfait pour les fêtes